Bonjour à tous ! Nous vous proposons aujourd’hui de découvrir une artiste du web à travers une interview réalisée par MSF. Remerciements à Merry qui a accepté de jouer le jeu pour cette première interview d’une longue série (ou du moins nous l’espérons).

"Paradise" par Merry - Clickez pour voir l'illustration en entier.

Tout d’abord, les présentations s’imposent. Sous le pseudonyme de Merry se cache une jeune illustratrice de 21 ans actuellement étudiante en illustration (si, je vous jure) et animation 2D à l’ECV Bordeaux (1e année de master). En parcourant son blog, on sera surpris par la diversité de genres de dessins qu’on y trouve : en passant par de courtes animations, on apercevra des paintings réalistes et d’autres bien plus stylisés aux couleurs bien pop. Des couleurs, ça oui, que de belles couleurs !  On y retrouve également quelques planches de sa BD, Rêverie, qui compte déjà deux tomes !

(On me signale que l’anniversaire de Merry est dans moins d’un mois ! Bon anniversaire en avance !)

Dans cette interview, Merry nous présente son projet et on en apprend un peu plus sur sa méthode de travail et ses inspirations.

– Bonjour Merry, comment ça va ?

Plutôt bien merci, je suis contente de pouvoir faire cet interview ^^

– Alors pour commencer, pourrais-tu nous expliquer comment tu as commencé à dessiner ? Ton « parcours » ?
Mon parcours est très proche de tout ceux qui font du dessin j’imagine, j’ai commencé avant de pouvoir m’en souvenir, à un age très jeune. J’ai dessiné des chevaux et des animaux fantastiques jusqu’à l’âge de 14-15 ans. Puis en seconde une amie m’a fait découvrir le manga et je me suis mise à dessiner des humains. Par la suite je me suis rendue compte que je ne pouvais pas vivre sans dessiner, ça prennait depuis toujours une place énorme dans ma vie. Je me suis donc décidé à entrer dans une école d’arts appliqués où j’apprends l’animation et l’illustration. Je suis à présent en 4ème année.
– Pourrais-tu brièvement nous présenter ta BD, Rêverie ?

Rêverie est une histoire d’aventure qui se passe dans les esprits des gens: les personnages sont dans le coma et doivent s’en sortir. Ils ont une sorte de rêve de groupe mais ne savent pas que le rêve n’est que le rêve.

Crossing par Merry - Clickez pour voir l'illustration entière

– Il me semble me souvenir que tu ne travailles pas toute seule sur cette BD. Qui se cache réellement derrière Rêverie ?
Oui en effet, nous sommes deux sur ce projet, une amie de lycée Carole me fait le scénario.

– D’où vous est venue l’idée de votre projet ? D’où vous viennent les idées pour l’univers ?
Eh bien en fait nous discutions beaucoup, nous avions beaucoup d’idées. Avec Carole lorsque nous nous retrouvons assez longtemps il y a quelque chose de magique qui se produit, je ne saurais pas l’expliquer mais les idées arrivent les unes après les autres. C’est comme ça que l’idée de rêverie nous est venue de même que pour l’univers, nous discutons et partons en délire !

– Je suis sûre que tu as un petit favori dans tes personnages…
Ah… en fait oui et non… disons que j’ai mes périodes où des fois j’en aime plus un qu’un autre mais au final je crois que je les aime tous de la même manière.

– Jusqu’où comptes-tu nous emporter ? (nombre de tomes, …)
Nous avions prévus 4 tomes à la base mais je pense que le découpage de l’histoire mériterait un 5ème. Nous n’irons pas au delà.

– Aurais-tu des anecdotes et récits croustillants à nous confier sur sa confection ?
Je ne sais pas si c’est « croustillant » mais la plupart de nos idées ont été trouvées au dessus d’une assiette de sushi ! Nous nous retrouvons au restaurant pour nous voir, nous allons toujours au restaurant japonais et c’est là que tout nous vient.

– Tu as déjà participé à plusieurs fanzines et vendu Rêverie (que tu as auto-édité) sur des conventions. Qu’en retires-tu ?
Une excellente expérience. Je suis d’une timidité maladive, je ne vais pas facilement vers les autres. Lorsque j’ai participé à mes premières conventions je me suis découvert un véritable gout pour l’échange et le contact avec les visiteurs des salons, ce sont des gens passionnés et passionnants, gentils, curieux ! C’est absolument génial de rencontrer tous ces gens aussi passionnés que vous et avides de savoir! Il y a aussi des personnes blessantes qui agissent comme si vous n’étiez pas là mais je préfère garder en mémoire toutes les merveilleuses rencontres que j’ai faites.
J’en ai aussi retiré une bonne expérience de l’édition qui m’a été très utile pour mon école ainsi qu’une discipline de travail et des exigences de qualité rehaussées.

– Quel médium de travail préfères-tu ?
Là aussi le choix est bien difficile, j’ai mes périodes mais je suis crayon et Photoshop dans l’ensemble. J’aime le papier et je ne m’en séparerai jamais, toutes les planches de Rêverie sont faites sur du papier avec des feutres noirs. Je préfère encore cette technique que l’encrage sous Photoshop mais je ne sais pas si je ne ferai pas des planches à l’ordinateur à l’avenir… nous verrons bien mes envies. Sinon j’aime énormément l’aquarelle et les feutres à alcool et je ne suis pas contre un peu d’acrylique de temps en temps sur une toile.

– As-tu une méthode de travail particulière pour tes illustrations ?

Menestrel par Merry - Découvrez le Step by Step de cette illustration en cliquant dessus !

Et bien je commence par un croquis préparatoire où je place la construction de l’image, où je veux placer les forces, l’attention de l’observateur. Puis je fais des croquis de ce qu’il y aura dedans comme les costumes des personnages, des détails de décors, etc. Ensuite je fais un test de couleur sur mon croquis de base pour voir si mes choix colorimétriques sont judicieux, il m’arrive de faire plusieurs tests même. Puis je fais mes tracés propres et je fais ma colo. Puis la finition (ajout de textures, retouches lumineuses, retouches colorimétriques avec les courbes… et diverses petites choses suivant les illustrations).

 

– Quelles sont tes inspirations majeures ? Des artistes qui t’ont marqué ?
Je vais beaucoup sur Deviantart, c’est le saint graal de l’illustration et du dessin numérique. Énormément d’artistes talentueux m’ont touché comme Tahra, Loish, Einlee, Aurore, plus récemment Jace Wallace. Mais au tout début ce sont des auteurs japonais qui m’ont forgé mon style: Yukiru Sugisaki (DN angel mon premier manga acheté !), Clamp, Akimine Kamjyo qui est juste un dieu pour moi ou encore Tite Kubo qui m’a toujours impressionnée pour sa maîtrise des corps humains et la liberté de ses proportions que je trouve toujours si élancées et magnifiques.
Il y a d’autres artistes plus classique qui m’ont inpirée: Mucha, Hayao Miyazaki et Turner. Mais si je devais les lister tous j’en aurais pour des décénies.
Dans mes jeunes années les chevaux m’inspiraient ainsi que la littérature, la littérature est une source inépuisable d’inspiration. J’ai depuis toute petite une adoration sans bornes pour les Contes de Grimm. Tout ce qui est littérature fantastique bien sûr, je sais que beaucoup de gens ont du mal avec le Seigneur des Anneaux en livre … mais je l’ai dévoré du début à la fin: il y a tellement de magie dans ses descriptions, Tolkien raconte à merveille. Ces dernières années plus que le Japon c’est toute l’asie qui m’inspire graphiquement parlant, l’univers de la Pop coréenne a aussi ajouté une touche de « fashion » à mes illustrations !

– Tu es actuellement en 1e année de master à l’ECV de Bordeaux en section animation et multimédia. Es-tu contente de ces études ?
Oui très contente, pour moi qui ne pensais pas faire d’études dans l’art c’est assez merveilleux.

– Pourquoi les conseillerais ou les déconseillerais-tu ?
Je ne sais pas si je peux les conseiller ou pas, ça dépend de chacun, de la motivation et de l’envie. Je fais ce que j’aime que demander de plus ? Après il faut être sur de soi et ne pas avoir peur de travailler, contrairement à ce que certains pourraient penser ce genre d’étude demande ENORMEMENT de travail ! Et je pèse mes mots !
Je pense que la qualité principale de ces études c’est que tu fais exactement ce que tu aimes mais en contrepartie tu dois donner ton temps, ton énergie et une bonne partie de ta vie pour ça. Je ne vois plus autant mes amies du lycée et du collège. C’est un choix. Mais si on veut réussir quelque part il faut être prêt à sacrifier certaines choses.

– As-tu des projets pour le futur (autre que Rêverie) ?
Non pas vraiment, si je me laissais aller j’en aurais 15 par mois mais je me concentre à terminer mes études et Rêverie.

– As-tu des conventions prévues ? Peut-on te retrouver, toi et ta BD, quelque part ?
Actuellement non je ne pense pas faire de conventions avant octobre prochain, les conventions tombent souvent pendant les cours ou les stages, ce n’est pas des plus pratique. En octobre il y a Animasia à Pessac, c’est dans ma région en Gironde donc c’est la seule que je peux me permettre de faire pour l’instant. C’est déjà la deuxième année que j’y vais et l’ambiance est vraiment familliale et agréable, j’aime beaucoup.

Du tac au tac !

Moonlight Cloud par Merry - Clickez pour voir l'illustration entière !

– BD/manga/comics du moment ?
Je ne lis pas de comics, pas trop de mangas en ce moment mais j’ai lu récemment un pur bijoux de la bande dessinée: « Sharaz De »par Toppi qui est l’histoire des milles et une nuits revisitée de manière extraordinaire. Il n’y a pas de mot pour décrire le talent de Toppi, il faut le voir c’est tout, il a un sens de la mise en page, un style, une manière de raconter comme je n’en ai jamais vu, c’est tout bonnement magnifique et magique !

– Si tu as le choix, glandage ou travail travail travail ?
Je suis plus travail travail travail, je ne sais pas m’arrêter ça m’a déjà causé quelques soucis. Il faut que j’apprenne à me détendre et à ne rien faire. Mais j’adore dessiner ! Comment m’arrêter ?

– Tu es plutôt films français ou films hollywoodiens ?
Ah… film hollywoodiens… je n’aime pas vraiment le cinéma français. Ils se prennent trop au sérieux et les américains sont là pour l’argent, au moins ils ne le cachent pas !

– Ton dessin animé d’enfance préféré ?
Hum… J’ai de très bons souvenirs d’Albator et d’Ulysse 31, lorsque je repense à mon enfance ils ressurgissent souvent. De même que Denver (le dernier dinosaure ! c’est mon ami et bien plus encore), je ne me souviens pas d’un seul épisode mais la chanson est gravée à jamais !

– Si tu devais choisir un superpouvoir ?
Contrôler le temps !

– Couleur ou noir & blanc ?
Choix extrèment difficile j’aime les deux…

– MSF, c’est cool ou c’est super ?
Je me suis pas autant promenée sur le forum pour savoir mais je vais dire c’est cool ;)

– Un dernier mot, un message à faire passer à tous les MSFiens qui te lisent ? N’importe quoi, ce que tu veux !

SaluuUuUuut…UuU

– Bon j’arrête avec les questions, salut alors !

Savage Blob par Merry - Clickez pour voir l'illustration entière !

 

 

Retrouvez Merry sur la toile:

Son blog

Son deviantART

Acheter Rêverie dans sa boutique