Un travail de fin d’année d’un étudiant Polonais Robert Proch de l’école des beaux arts de Poznań.