Le mannequin !
Quand nous parlons de mannequins nous pensons à quoi ?

 

Nous pensons bien évidement à ce petit mannequin de bois qui nous accompagne dans notre vie de dessinateur. Étant articulé, nous pouvons lui faire prendre la position que l’on veut sous différents angles de vue !

Il est donc ici avant tout pour nous aider ! Donc, pour s’approprier les bases en dessin nous dessinons d’abord un mannequin avant de faire notre dessin ( je tiens à préciser que ce n’est nullement une technique de débutant, les pros font aussi des traits de construction et des mannequins ).

Voici donc un mannequin dessiné :

Entrons dans le vif du sujet voulez-vous.

Les mannequins nous aident à visualiser et à construire pas à pas notre futur dessin. Vous pouvez le retrouver à l’intérieur de vos dessins et vos mangas préférés ( quand il se pose une question d’anatomie ). Il s’agit ici d’un objet simulant les articulations les plus importantes.

Mais comment les mannequins sont-ils construits ?

Le mannequin nous évite les erreurs de proportions et quelques erreurs anatomique. Le dessiner ne prend pas beaucoup temps et nous permet de mieux dessiner que de faire le dessin directement. Il est conseillé de le tracer au crayon sans appuyer pour qu’il puisse être gommé sans laisser de trace une fois le dessin fini.

Attention !!! Le mannequin est certes pratique mais il n’est en aucun cas un dessin final. Il ne suffit pas de lui rajouter les vêtement et les cheveux pour que ce soit un personnage fini. Il faudra aussi donner de la chaire et de la texture au dessin.

Je vais vous expliquer comment créer le mannequin d’une seule partie du corps.
Prenons la main pour commencer, c’est l’une des partie les plus dur à construire et à dessiner.

Regardons comment elle est constituée:

Maintenant, nous allons redessiner les os de cette même main pour faire apparaitre le « mannequin » de cette main.
Nous pouvons faire de même pour les pieds :

Je vous rappelle que ce ne sont que des mannequins ! Il faudra donc rajouter la chaire et la peau.

 

Les proportions :

 

Quand nous commencions à dessiner nous faisions ceci :

Mais sans le savoir, nous y mettions déjà des proportions et il arrivait même qu’on se dise qu’un bras ou une jambe était trop petit ou trop grand.
Les proportions sont essentielles dans le dessin et sont un point important de l’anatomie !
Voici une chronologie des proportions du corps humain selon les âges :

Voici dans les grande lignes l’explication de cette chronologie :

1-2 ans : Visage rond, corps faisant 1 ou 2 tête, très grand yeux ( il s’agit à peu près des mêmes proportions qu’un chibi )
3 ans : Visage rond, corps faisant 3 tête environs, grand yeux
6 ans : Visage un peu plus mature, corps faisant environ 4 tête, grand yeux
9 ans : Visage un peu plus mature que le 6, corps faisant environ 5 tête, yeux moyen
12 ans : Visage un peu moins rond, corps faisant 6 tête environs, yeux moyen
15 ans : Trait plus mature pour le corps et la tête, petit élargissement du corps, ( si vous faites un personnage musclé les muscles se voient légèrement à cet âge là ), corps faisant 7 tête environs
18 ans : Traits et visage mature, yeux plus petits, corps faisant 8 tête environs

Proportions générales dans tous les âges pour les bras : le long du corps le bout des mains arrive mi-cuisse. Les jambes font environ 2 fois la taille du tronc

Voici des astuces pour se souvenir de certaines proportions.

Il arrive qu’on trouve une main trop grande ou grosse, il ne faut pas oublier que la main fait la taille de la tête !

La taille des pieds sont égales à la taille du bras sans compter le coude ni la main !

 

Auteur unique de cet article : Sora.

Avec les corrections de : Akinarri, Eisska.