Quelques réflexions sur la culture Geek, ses dérives et son impact sur la culture populaire.

1:12 Disclaimer.
Il semblerait que de nos jours il faille s’excuser d’avoir un avis. Voilà qui est fait.
2:26 De quoi est-il question?
Quelle est la différence entre la culture et… la culture geek?
5:59 Une invention… George Lucas?!
Sans en avoir l’air pas mal des travers actuels de la culture geek reposent sur un contrat passé par George Lucas.
10:51 La Théorie du Pur Produit.
Ou comment l’on est passé d’un système culturel basé autour de l’idée de créer des œuvres vers un système de production d’objets de consommation.
17:17 « Culture » Geek.
Une appellation qui sert avant tout d’argument marketing et cela quelle que soit la sympathie que l’on ait pour certaines des œuvres qui tombent sous ce qualificatif.
22:27 Nerd vs. Geek.
Où je vous explique brièvement les bases linguistiques de ces deux appellations qui étaient dans le temps… des insultes.
27:34 Un public captif.
Choisit-on ce dont on est fan? Telle est, en fait, la question.
33:15 Des identités basées… sur des produits.
L’un des travers les plus étranges de ce glissement progressif d’une société culturelle à un monde dans lequel tout est un produit est l’apparition de cette étrange caste de gens qui pensent pouvoir baser leur identité sur des biens de consommation courante.
36:46 Et non pas sur une culture.
À ce stade de l’exposé; il est toujours bon de revenir aux bases pour préciser en quoi une identité basée sur une compréhension de la culture qui vous entoure est différente de l’autre option.
38:42 Une culture… d’exclusion?
Toute culture basé sur des choix orchestrés autour de diverses marques implique cliques et actes d’achat comme phénomènes d’inclusion. Or, tout le monde aime être accepté.
40:16 Une culture… malsaine?
L’excès. Tel semble être le maître mot de cette manière nouvelle de vendre toujours plus à des gens qui en veulent toujours plus et ça même si ce n’est pas forcément bon pour eux.
45:50 Nostalgie, Nouveauté et autres arguments de vente.
Une petite séquence où je prends le temps de souligner que beaucoup de ces nouvelles manières de vente sont vieilles comme le monde… de la mode.
50:34 Et pourquoi pas…
Revenir à la simple – et assez saine, en fait, car dépourvue d’un angle de vente instantané orchestré dans l’ombre – notion de culture populaire? C’est de la culture. C’est populaire.
Que demande le peuple?!