Bienvenue, Invité! Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Inscris-toi sur le Forum Manga sans Frontieres !

Publie ta bande dessinee
Participe aux concours et gagne des cadeaux
Accede au tchat de manga sans frontieres
Ouvre gratuitement un blog de manga sur Manga sans Frontieres
Participe aux livestream des membres

Auteur Sujet: Galerie Yumeelk shake  (Lu 258 fois)

Yumeel

  • Membre Junior
  • **
  • Points de coopération: +0/-0
  • Messages: 6
  • "Le beau est toujours bizarre" Baudelaire
Galerie Yumeelk shake
« le: 04 janvier 2018, 11:31:59 pm »
Salut les gens ! bienvenue dans ma galerie !

Je suis ici pour travailler l'art séquentiel donc pour ce qui sagit du dessin tel des illustrations, je met tout sur mon compte instagram https://www.instagram.com/yumeel_san/ alors inutile d'encombrer la galerie avec cela je pense.

suite à des conseils de zuda sur ma présentation ( http://msf-fr.com/Forum/presentation/yumeelk-shake/ ), j'ai réinterpréter une scène de manga en brouillon :
pour les notes, j'ai pris l'extrait sous les yeux et j'ai essayer de noter quelques éléments pour me souvenir de l'ordre des évenement dans les grandes lignes



original :

outre le fait que se soit des gribouillis, je pense avoir du mal avec la gestuelle, certaines proportions et j'oublie d'appliquer les règles de points de fuite sur les personnages. Je pense aussi mal gérer mes cases, la disposition, la forme, le point de vue choisis...
j'ai des difficultés quand il sagit de faire comprendre au spectateur qu'un élément du corp est plus proche/lointain

zuda

  • Membre Héroique
  • *
  • Points de coopération: +152/-8
  • Messages: 1.898
Re : Galerie Yumeelk shake
« Réponse #1 le: 04 janvier 2018, 11:55:36 pm »
donc dans ton analyse tu as relevé ces points de difficulté :
- évoquer le mouvement (dessin)
- anatomie (dessin)
- perspective (dessin)
- gestion des cases (composition)
- placement de caméra (mise en scène)

déja, même en terme de dessin, ou tu es dans une zone que tu as déja travaillé, tu peux voir qu'appliqué à de la bd, tu te retrouve a devoir dessiner des chose spécifique dont tu n'a peut être pas l'habitude. La profondeur, montrer de l'espace et du volume. Ou evoquer du mouvement car on fait des choses vivante qui bouge, et non une illu statique.

Et pour ce qui est de la compo et mise en scène, c'est très bien que tu ressentes tes limites, beaucoup qui commence n'ont pas conscience de faire quelque chose de mauvais, car il n'ont pas le recul.
Bon, j'ai un peu la flemme de tout pointé, car ca serait indigeste, et j'ai un peu la flemme. Alors je vais d'abord pointé une seul chose, et je reprendrai par la suite.

commencons par la mise en scène des 3 premiere case, pour te sensibiliser au problématique de ce point
Compare ta c1 et la c1 du modèle. Quelle différence, et qu'est ce que ca change ?
Ensuite ta c2 et ta c3 par rapport a la c2 du modèle ? (d'ailleur ta c3, c le pied d'un des truc qui saute sur l'héroine c ca ?) Petit indice sur celui la, imagine, les indices spatiale que donne ta mise en scène et celle de l'auteur pour le lecteur.

Ah et aussi, tu peux indiquer comment tu envisages de faire pour entrainer les 5 point de difficulté que tu as trouvé ?

Yumeel

  • Membre Junior
  • **
  • Points de coopération: +0/-0
  • Messages: 6
  • "Le beau est toujours bizarre" Baudelaire
Re : Re : Galerie Yumeelk shake
« Réponse #2 le: 05 janvier 2018, 07:52:45 pm »
donc dans ton analyse tu as relevé ces points de difficulté :
- évoquer le mouvement (dessin)
- anatomie (dessin)
- perspective (dessin)
- gestion des cases (composition)
- placement de caméra (mise en scène)

déja, même en terme de dessin, ou tu es dans une zone que tu as déja travaillé, tu peux voir qu'appliqué à de la bd, tu te retrouve a devoir dessiner des chose spécifique dont tu n'a peut être pas l'habitude. La profondeur, montrer de l'espace et du volume. Ou evoquer du mouvement car on fait des choses vivante qui bouge, et non une illu statique.

Et pour ce qui est de la compo et mise en scène, c'est très bien que tu ressentes tes limites, beaucoup qui commence n'ont pas conscience de faire quelque chose de mauvais, car il n'ont pas le recul.
Bon, j'ai un peu la flemme de tout pointé, car ca serait indigeste, et j'ai un peu la flemme. Alors je vais d'abord pointé une seul chose, et je reprendrai par la suite.

commencons par la mise en scène des 3 premiere case, pour te sensibiliser au problématique de ce point
Compare ta c1 et la c1 du modèle. Quelle différence, et qu'est ce que ca change ?
Ensuite ta c2 et ta c3 par rapport a la c2 du modèle ? (d'ailleur ta c3, c le pied d'un des truc qui saute sur l'héroine c ca ?) Petit indice sur celui la, imagine, les indices spatiale que donne ta mise en scène et celle de l'auteur pour le lecteur.

Ah et aussi, tu peux indiquer comment tu envisages de faire pour entrainer les 5 point de difficulté que tu as trouvé ?

c1/c1 l'auteur a choisi une vue en contre plongée de la fille qui permettait de voir la cathédrale de l’extérieur, j'avais choisis un plan vue de l'interieur de la cathédrale laissant apparaître la silouette de la fille dehors mais dans ce plan on ne reconnait pas les lieux et il est inutile à moin que je me rapproche de l'entrée et que je fasse apparaître les deux autres individus mais ça enlèverait de la réacivité et de la vitesse au personnage je pense...

c3/c2-c3 l'auteur à fait entrer les deux individus dans la scène et les a placés de façon à ce que l'on voit leur position par rapport au personnage que nous suivons, on sait "qui" et "où", moi j'ai voullu montrer que malgrès ses yeux fermés elle a senti/entendu quelque chose et cette chose se dirige vite vers elle, j'aurais surement du faire l'inverse, que se soit cette chose qui se dirige vers elle et émette un bruit/présence qui l'interpelle. Dans ma version, ces cases ne montrent ni "qui" ni "où" mais plutôt "comment"


- évoquer le mouvement (dessin): pour travailler ce point je pense travailler les effects (traits qui représenteraient la vitesse, etc) et les articulation afin de ne pas représenter des articulation statiques (bon ça rentre dans anatomie mais bon)
- anatomie (dessin) je pense que dessiner des personnes prises en photo serait une bonne idée et travailler d'après des proportions
- perspective (dessin) là peut être essayer de dessiner en me basant sur un point de fuite
- gestion des cases (composition) sur ce point, je sais pas trop, peut etre reproduire cet exercice en classant d'habord mes cases de la plus importante à la moin pour définir leurs tailles...
- placement de caméra (mise en scène) peut etre en reproduisant cet exercice en me basans sur les éléments importants à montrer et comment... en fait je sais pas trop non plus

zuda

  • Membre Héroique
  • *
  • Points de coopération: +152/-8
  • Messages: 1.898
Re : Galerie Yumeelk shake
« Réponse #3 le: 05 janvier 2018, 09:44:17 pm »
très bonne analyse dans l'ensemble.
quelque petit point à rajouter :
pour la c1, j'avais pas compris que c'était de l'intérieur qu'on voyait la fille, je pensais qu'elle était de dos. Bon, comme je sais pas ce qu'est ce cathédrale, je peux pas trop juger de la valeur de faire voir la fille de l'intérieur. Sinon, la contreplongé de l'auteur, met en valeur le côté imposant de la cathédrale face au personnage. Et de plus, il nous met plus dans le point de vue du personnage.
en c2/3, tu as bien vu que en terme d'information spatial, c bien plus clair.
Ensuite, pour ce qui est de ton sb, il y a un moyen de garder la même scène, et décomposition, en améliorant cette aspect. C'est en gérant mieux l'agencement des cases entre elle.
Ce qu'il y a dans la c2, et la c3, on ne peux effectivement pas les situer, l'un par rapport à l'autre sans faire de supposition, car ce ne sont que des gros plan décoréllé.
Cependant, tu peux jouer sur un agencement intuitif. La c3 se trouve à droite de la c2.
Or ici, tu veux montrer un fille, et un bruit de patte derriere elle.
L'agencement intuitif serait donc, en c2, la fille regarde vers la droite, et ressent quelque chose. Dans la c3 qui se trouve a gauche, donc derrière elle, on voit un bruit de patte, patte qui est aussi de profil, et se dirige vers la droite, ou se trouve la fille. Là, par l'intuition, tu peux donner c information spatial.

Alors comme tu vois, cet entrainement te permet de travailler les point
gestion des cases, placement de caméra et même perspective.

pour l'anatomie, il suffit de regarder son sujet pour le comprendre en volumc, donc oui, sous plusieurs angles, parce que si tu le regarde de face tu verras pas le dos. Après, faut pas confondre, regarder sous plusieurs angle, pour arriver à le dessiner sous le même angle. Une fois que tu as intégrer ce qu'était ton objet, et tout les proportion et sa forme volumique, si tu n'arrive pas à le dessiner sous nimporte qu'elle angle, c'est a cause d'un manque de maitrise de la perspective.
Outre les proportions, c comprendre en général comme le corps fonctionne, comme ca se plie, comme s'équilibre la posture (centre de gravité différent chez les homme et le femme par exemple) ect... Donc beaucoup d'observation, et de connaissance intellectuel a acquérir.

Enfin, la perspective, c pas résumable par juste un point de fuite. C'est un point un peu long, donc je vais mettre en spoiler
Vous devez vous inscrire sur le forum pour visualiser le contenu de ce spoiler.

et pour la perspective, tu peux voir un type d'exercice permettant de travailler c trois point, ici :
http://msf-fr.com/Forum/discussions-geacuteneacuterales/(zorga)-exos-perspective/
et tu peux appliquer ces exo sur tes sb, pour faire un sol avec des perso dessus et des mur dessus cohérent vis à vis de l'esapce

Avoka

  • Membre Junior
  • **
  • Points de coopération: +1/-0
  • Messages: 28
  • vroum le caddie
    • WWW
Re : Galerie Yumeelk shake
« Réponse #4 le: 06 janvier 2018, 12:05:29 am »
Donc en résumé zuda, la perspective c'est quelque chose d'intuitif ? on a aucun moyen de la mesurer, on peut seulement espérer que une fois la planche terminé on ne s'aperçoive pas qu'un mur ou un plafond est bancale, ce qui découle de l'expérience et de la capacité à visualiser un monde 3d sur un plan 2d du dessinateur ?
IP archivée

zuda

  • Membre Héroique
  • *
  • Points de coopération: +152/-8
  • Messages: 1.898
Re : Galerie Yumeelk shake
« Réponse #5 le: 06 janvier 2018, 12:29:06 am »
ow, tu peux faire sans instinct, mais tu mettra alors 5x plus de temps pour faire.
C'est comme pour l'anat, si tu fais tout a la regle (mais c plus possible que tu fais en perspective) pour placer tes élément et respecter les proportion, t'es pas sorti de l'auberge.
Car la je te parle pas juste des décor, mais pour tout tes dessins. Il est par exemple possible de construire de l'équidistance, mais c'est pas spécialement intéressant. L'idée est plutôt d'estimer instinctivement les distance, car ta pas que des proportions égalitairement mais des truc du genre, 1/3 plus grand,
Et de plus, au bout d'un moment, ce n'est pas juste d'avoir une construction correcte qu'il faut, mais savoir placer ca caméra.
dans les truc simple a checker, y a juste voir si tes parallèle se rejoigne bien, mais la encore, la courbure, c pas spécialement checkable sans instinct. Pour l'équidistance et l'orthogonalité, ca peut se calculer aussi, mais la on approche vraiment d'un problème mathématique alors.

Et la perspective est clairement un truc instinctif, car primordial dans la vie de tout les jour. Tu peux par exemple déterminer qu'une personne est plus grand qu'un autre, alors même qu'il ne se trouve pas a la même distance, ou alors qu'un poteau est de travers et pas perpendiculaire. La difficulté provient surtout des plan inhabituel pour notre vie,  par exemple, un plan pantsu, c rare d'en voir un par nos propre yeux, on voit souvent les être humain de face. Mais c un instinct à aiguiser. C'est comme pour tout, on progresse dans un domaine sur 2 plan, par connaissance acquise ou par instinct renforcés. 


« Modifié: 06 janvier 2018, 12:33:30 am par zuda »
IP archivée
 

Manga amateur SMF 2.0.8 | SMF © 2011, Simple Machines