Bienvenue, Invité! Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Inscris-toi sur le Forum Manga sans Frontieres !

Publie ta bande dessinee
Participe aux concours et gagne des cadeaux
Accede au tchat de manga sans frontieres
Ouvre gratuitement un blog de manga sur Manga sans Frontieres
Participe aux livestream des membres

Auteur Sujet: Quand l'illustration croise la BD....  (Lu 426 fois)

Abysson

  • Modérateur
  • Membre Héroique
  • *******
  • Points de coopération: +45/-32
  • Messages: 1.151
    • WWW
Quand l'illustration croise la BD....
« le: 25 février 2017, 02:13:12 pm »
Je pense que vous êtes à peu prêt tous au courant sur ma position concernant la différence entre les illustrations et la BD, comme quoi la BD, ce ne sont pas juste des illustration dans des cases.

Et bien, ça n'a pas changé. Cependant, quel résultat cela donnerait si la BD, c'était de l'illustration ? eh bien j'ai trouvé une réponse fort intéressante :
http://romanticallyapocalyptic.com/0

Ici, on troc les onomatopées, le dynamisme (du moins pour le peux que j'ai vu) et surtout le découpage, pour un aspect beaucoup plus contemplatif et visuel. Le texte est souvent à l’extérieur de l'image, et si on a la flemme de lire, on a même un lecteur audio avec une VO. Intéressant.
Pour en revenir au découpage, ici, on peut dire qu'une case équivaux à une illustration. Les actions peuvent être espacé entre elle ou non ; ce sera toujours une illustration par action.

Je ne considère pas cette oeuvre comme une BD, mais plutôt comme une alternative intéressante que je me devais de vous faire partager.
Qu'en pensez vous ?
IP archivée
Vous devez vous inscrire sur le forum pour visualiser le contenu de ce spoiler.
  • Partenaires

  • bot
Re : Quand l'illustration croise la BD....
« Réponse #1 le: 25 février 2017, 03:00:58 pm »

Incolore

  • Modérateur
  • Membre Héroique
  • *******
  • Points de coopération: +42/-5
  • Messages: 1.292
  • ᕕ(ʘ ͜つʘ)ᕗ
Re : Quand l'illustration croise la BD....
« Réponse #1 le: 25 février 2017, 03:00:58 pm »
que c'est un light novel avec moins de texte.

. _.

._  .

mais ça peut être intéressant à exploiter, mais une torture à faire...tu passes 500h de travail pour raconter une scène de 5 minutes...
IP archivée
Le facebook officiel, c'est ici, si vous voulez suivre mon taff :

https://www.facebook.com/Incolore-Manga-180268292454004/

Mon manga, c'est là, go le lire O_O :

https://www.mangadraft.com/manga/2387-dead-leaf

lilima

  • Membre Junior
  • **
  • Points de coopération: +1/-0
  • Messages: 33
Re : Quand l'illustration croise la BD....
« Réponse #2 le: 25 février 2017, 03:16:09 pm »
En fait ça me fait penser aux livres pour les tout-petits avec une image et un petit texte. Donc c'est un principe qui existe déjà mais adapté aux adultes. Donc ce n'est pas une bd et selon moi ça n'a jamais voulu y ressembler.

Je pense que sur la longueur ça doit être assez chiant de lire un truc dans le genre.
« Modifié: 25 février 2017, 03:21:18 pm par lilima »
IP archivée

La rédac'

  • Membre Senior
  • *****
  • Points de coopération: +33/-12
  • Messages: 478
  • Redbull is life
Re : Quand l'illustration croise la BD....
« Réponse #3 le: 25 février 2017, 03:19:36 pm »
Bon.... Ce que mène la réflexion qu'amène le topic est plutôt délicat.... Mieux vaut rappeler que ce qui va suivre n'est que mon point de vue modeste.

Il y a des lecteurs pour tout. Certains peuvent apprécier ce genre de lecture alternative, ou de contemplation de dessin qui sont bow. Dans une définition général, ultra sujette à interprétation subjective de la bande dessiné qui sont un mélange entre dessin, narration, scénario... Cette oeuvre remplit le cahier des charges, une succession de dessin qui se suivent pour raconter un scénario....

Après, pour éviter peut-être de potentiel drama, peut-être est-il intéressant de souligner qu'il est vrai que cette narration alternative qu'on pourrait nommer par "légende d'illustration" est une narration moins riche, en mon sens, qu'un découpage de BD classique qui réfléchirait à comment agencer les cases entre elle, ou placer la caméra, etc... Mais ça, c'est au gout de chacun.... Si le lecteur apprécie ce genre de lecture alternative, on ne peut lui empêcher...

Concernant le côté auteur, et une question qu'on peut avoir par réflexe : oké, moi qui m'casse le cul, ou est le mérité de ce gugus ? Bah de manière simple, si la narration est faible (narration au sens terme englobant.... inclus le découpage/placement caméra dans manière de raconter l'histoire et pas seulement l'ordre des scène scénaristique), si le scénario et le dessin rattrappe, alors pourquoi pas ? Encore une fois, si des lecteurs trouvent leur comptes, et que le reste rattrape, bah..... Pourquoi pas ?

Pourquoi pas... Peut-être peut venir problème.... Que se passerait-il si ce genre de lecture "alternative" inversait la donne ? Si l'art séquentiel devenait plus une succession d'illustration plutôt qu'un découpage "construit" ? Dans la vérité je ne pense pas que le problème se pose encore aujourd'hui, la BD découpé continue de bien se vendre aujourd'hui, et je pense que de manière majoritaire, quand une personne va dans une bibliothèque, elle préfèrera acheter une BD découpé plutôt qu'un long sidecroll vertical.... Qu'il a pour lui (référence aux BD coréenne), d'être plus adapté au Web et surtout, de proposer en grande partie un contenue gratuit.

Or, je pense qu'encore aujourd'hui, beaucoup de gens aiment lire en format papier, et même préfère lire de manière "non alternative" des BD découpé... Sans empêcher de tant en temps, aimer lire des histoires avec succession d'illustration, ou des BD coréenne.

Note :  Il est possible de faire dériver ce débat vers les auteurs français édités, mais il faut d'ores et déjà préciser que même si leur skill en illustration n'équivaut pas à un bon skill en découpage, la différence avec l'exemple ce dessus c'est qu'aussi faible soit-il, leur BD à eux contiennent quand même du découpage dans leur processus de lecture et de concept.... Ce qui n'est pas le cas dans l'exemple d'espèce présenté, ou le découpage est donc, de manière obvious, totalement absente.
« Modifié: 25 février 2017, 03:22:42 pm par Ayakashi gadou »
IP archivée
...

Blacky

  • Membre Actif
  • ***
  • Points de coopération: +2/-0
  • Messages: 62
    • WWW
Re : Quand l'illustration croise la BD....
« Réponse #4 le: 25 février 2017, 04:24:13 pm »
Sympa ce sujet :) Pour moi la BD est à mi-chemin entre l'illustration et l'animation ... En illustration tu dois montrer le mouvement en une image. Alors qu'en BD pas toujours. De plus la composition des cases et des dessins y font énormément aussi.

Personnellement, ce genre d'alternative ça ne me botte pas beaucoup... trop plat à mon goût... Par contre il y a un artiste que j'ai découvert il y a un moment et qui avait fait un truc assez sympa.

Je vous laisse découvrir: http://yuumei.deviantart.com/art/Knite-Chapter-1-151132545

Mothman

  • Modérateur
  • Membre Complet
  • *******
  • Points de coopération: +24/-3
  • Messages: 305
  • artiste de caractère travaillé à même la meule
    • WWW
Re : Quand l'illustration croise la BD....
« Réponse #5 le: 25 février 2017, 06:18:07 pm »
d'apres wikipedia :
"Une illustration est une représentation visuelle  de nature graphique ou picturale dont la fonction essentielle sert à amplifier, compléter, décrire ou prolonger un texte.
En cela, elle se distingue de l'image qui a une fonction plus autonome"

une des question vis a vis de ce que nous propose ici aby est de savoir ou est le plus important dans cette production? quelle est la relation de subordination entre le dessin et le texte. dans une bd habituellement le texte est subordonné a l'image, ou dans le pire des cas les deux on une même importance.

pour le coup le début de cette production donne l'impression qu'effectivement les dessins ne sont que des illustrations. oui les dessins sont ultra travaillé, mais qu’amène t'ils de plus que le texte, narrativement ? une ambiance mais fondamentalement pas grand chose.

une des autres question, intimement lié a la précédente, que peux nous poser cette production c'est : il a t'il possibilité de s'affranchir des règle du media bd pour raconter une histoire en image?

petit a petit la "bd" en question utilise en caméo certain artifice lié a l'art séquentiel (tel que les bulles) mais de manière trop marginal pour dire que ce soi autre chose qu'un clin d’œil.
au final trop des éléments de la grammaire de la bande dessiné ne sont pas dans cette production, comme le dis d'ailleurs aby dans son post. ce qui empêche selon moi l'auteur de vraiment exprimer quelque chose. son lexique étant trop limité, pas qu'a un niveau visuel d'ailleurs.
si il y avait plus de texte, la j'aurai peut être revus ma vision de la chose, mais la c'est rachitique. a noté d'ailleurs que les light novel on la plus part du temps bien plus de texte qu'ici et utilise également certaines technique bdéique dans leurs illustration.
a l'heure actuel, la seule manière que je voir pour faire évolue les standard de la bd est d'utilisé les outils technique a notre possession pour changer la manière de lire. comme en témoigne les manhwa coréen lisible sur téléphone, ou encore balak avec son "turbomedia"

pour finir je dirai de manière générale, que non la bd n'est definitivement pas de l'illustration.
mon point de vue sur ce sujet a pas mal évolué depuis mon arrivé sur le site (au départ je disais l'inverse lol). ma vision été au départ lié a ma non connaissance de la définition exacte de l'illustration.
la bd utilise des images comme vecteur pour pouvoir faire passer un message, ces image peuvent très bien être des photo, comme le montre certain auteur tel que druillet ou teulé. ou encore les roman graphique qui n'ont plus trop la cote ojd.
sur ces point obvious, le partage montre qu'en plus les "bd illustré" ne semble pas une bonne option.
car contrairement a ce que dis monty (ayakashi) cette bd n'aura pas de publique pret a l'acheter, selon moi.

apres reste a voir ce que donne l'ajoute de son, qui peut etre interessant, tant qu'il est scripté et va avec la dynamique de lecture du lecteur.

sujet interessant en tout cas




Cacadillac

  • Membre Junior
  • **
  • Points de coopération: +2/-1
  • Messages: 10
Re : Quand l'illustration croise la BD....
« Réponse #6 le: 25 février 2017, 07:07:25 pm »
Eh ben moi j'ai carrément aimé. Ce que je demande a l'auteur quand je regarde un produit de fiction (livre, bd, série, film, a fortiori de la musique), c'est de réussir a me faire oublier, même le temps d'un instant, le monde réel. Ce que je veux ouvrir c'est une porte vers un autre monde. Ici c'est réussi, je me retrouve dans un univers particulier, mystérieux, je me pose des questions sur le pourquoi du comment de cet univers, de ces personnages, d’où viennent-ils, pourquoi, etc...

Je suis aussi un fana d'artbook, je peux passer des dizaines de minutes sur une page de l'un de mes artbook, j'aime en prendre plein la rétine, et ici je suis servis.

Je pense qu'à un moment, il faut arrêter de trop se prendre la tête sur les codes établis, les définitions et se fier a son ressenti. Si vous voyez un film de trente minutes mais qu'il vous a plu, qu'il vous a fait voyager ou réfléchir, il ne faut pas commencer a dire "oui mais en fait c'est nul parce que sur wikipédia c'est marqué qu'un film doit faire quatre-vingt dix minutes" (Ceci est un exemple tout pourri, j'imagine qu'on dirait du film que c'est un court métrage ou autre chose, l'homme et son obsession malsaine à foutre des étiquettes partout, mais j'espère que vous avez compris l'idée).

Moi je fait partie du public prêt à acheter ce genre de chose, peut importe que ça ne respecte pas les codes (a vrai dire c'est même une des raisons qui motiverait mon achat, le non respect des codes, parce qu'a mon sens, c'est sain de ne pas s'enfermer dans une case, de défier l'autorité en place), que ce soit marginal et tout le tsoin-tsoin.
IP archivée

Mothman

  • Modérateur
  • Membre Complet
  • *******
  • Points de coopération: +24/-3
  • Messages: 305
  • artiste de caractère travaillé à même la meule
    • WWW
Re : Quand l'illustration croise la BD....
« Réponse #7 le: 25 février 2017, 08:14:45 pm »
whoa cacadillac...c'est fou comment y a tout a refaire dans ta réflexion.

que tu ai aimé c'est cool. aby lui aussi dis qu'il trouve le résultat intéressant. moi j'ai pas aimé spécialement, cool.
on fais quoi de tout ça? de mon point de vue pas grand chose. et c'est la que viens le point de vue analytique, ou on analyse les choses.
pour analyser les choses il faut les catégorisé, d'ou les codes. d'ailleurs connaitre les codes c'est le meilleur moyen pour aller au delà. cf la perspective. la perspective pour pouvoir jouer avec faut d'abord que tu connaisse son coté technique.

après je ne dis pas que le ressentie ne compte pas, mais quand tu te met du coté des faiseurs dire juste que le ressentie l'a fait, ca ne marche pas faut que tu explique pourquoi.

ici le but de la discussion est justement la technicité, dans ce qui est du formats, du media, de ce qui le défini. si pour toi c'est "se prendre la tête" c'est bien dommage.
je te conseil tout de même la lecture de "art invisible" de scott mccloud, une bd qui parle de la bd. et qui montre assez bien les spécificité du média de maniere ludique
 
« Modifié: 17 mars 2017, 04:33:41 pm par Mothman »
IP archivée

Cacadillac

  • Membre Junior
  • **
  • Points de coopération: +2/-1
  • Messages: 10
Re : Quand l'illustration croise la BD....
« Réponse #8 le: 25 février 2017, 09:16:22 pm »
Bien sur, l'un n'empêche pas l'autre. Simplement, les messages antérieurs au mien parlent tous du point de vue analytique, personne ne parle avec son cœur de ce qu'il a ressenti a la lecture, j'ai voulu contrebalancer un peu la tendance.

D'accord pour catégoriser, connaitre les codes, c'est un moyen de les outrepasser, mais c'est loin d'être le meilleur moyen pour y arriver. J'ai vu mon lot de dessinateurs amateurs demander "Oui mais comment qu'on fait pour faire un manga ?", se voir donner les codes et s'y enfermer. Il y a une multitude de réactions différentes, autant que nous sommes d'individus sur Terre.

Ca me fait penser à Bakuman. Nous sommes d'accord, c'est un manga et les évènements relatés y sont fictifs. Mais il est aussi emprunt des experiences de vies des auteurs. Le personnage d'Hiramaru est présenté comme un salary-man qui n'a jamais lu de manga jusqu'au soir ou il ramasse un jump qui traine par terre et décide de faire le sien. Je ne pense pas que le personnage est passé des heures a analyser le jump. Il l'a lu avec son coeur, il a ressenti des choses. Et je suis convaincu qu'Hiramaru n'est pas un personnage si fictif, qu'ils ont vus quelqu'un agir de la sorte.

Ce n'est pas du tout me prendre la tête que d'analyser un manga, mais ma reflexion se fait en deux temps: d'abord je lis en ressentant les choses, puis dans un second temps j'analyse. Quand j'ai commencé One Piece je n'étais pas la à chaque case "Alors il
a fait ça pour produire cet effet, puis il a fait ça parce que plus tard y'a ça qui intervient, etc...", ce raisonnement est intervenu a la seconde lecture, d'abord j'ai juste pris mon pied en tant que simple lecteur.

Je te retourne le compliment, si pour toi la lecture de quelque chose se résume a son analyse, c'est bien dommage, tu ne doit pas ressentir grand chose sur l'instant. Si ce que tu produit est calibré pour plaire, pour que ça marche, je pense que le produit fini doit être bien vide. Tout est question d'équilibre entre le ressenti et l'analyse.

Vous devez vous inscrire sur le forum pour visualiser le contenu de ce spoiler.
IP archivée

La rédac'

  • Membre Senior
  • *****
  • Points de coopération: +33/-12
  • Messages: 478
  • Redbull is life
Re : Quand l'illustration croise la BD....
« Réponse #9 le: 25 février 2017, 09:45:47 pm »
En faite, je profite de la réflexion qu'amène ce topic pour penser au strict reverse, ou plutôt, dans la même catégorie de mettre à l'épreuve la définition de l'art séquentiel :

http://www.amilova.com/fr/BD-manga/2476/when-you-create-a-story.html

Je vous laisse réfléchir là dessus à partir de ces éléments.
IP archivée
...

Abysson

  • Modérateur
  • Membre Héroique
  • *******
  • Points de coopération: +45/-32
  • Messages: 1.151
    • WWW
Re : Re : Quand l'illustration croise la BD....
« Réponse #10 le: 25 février 2017, 09:47:39 pm »

Si ce que tu produit est calibré pour plaire, pour que ça marche, je pense que le produit fini doit être bien vide.

Nah, ça c'est plus le style de ayakashi gadou. :)

Il faut évidemment savoir faire les deux, analyser et simplement ressentir, si tu pratique un art sans en connaitre les bases et juste en te basant sur des émotions, bha.... ça donne l'art contemporain. :')
Et inversement, si on pratique en suivant uniquement les codes, on arrive à quelquechose, au mieux classique, mais impersonnel, sans réelle intention ni de message à véhiculer.
C'est un équilibre à avoir dont je suis sur que vous êtes tout les deux conscient.

Après la discussion s'oriente vers l'aspect technique parce qu'on est auteur autant que lecteur et que bha ce forum est fait pour accueillir des auteurs, donc ça parle effectivement d'analyse plus que de ressenti brut, même si il reste important.
Néanmoins c'est bien de le rappeller Cacadillac, ta contribution est intéressante car bien que la notion de ressenti émotionnel pur soit important et évident pour certains, ça peut l'apprendre pour d'autres.
« Modifié: 25 février 2017, 09:49:19 pm par Abysson »
IP archivée
Vous devez vous inscrire sur le forum pour visualiser le contenu de ce spoiler.

Mothman

  • Modérateur
  • Membre Complet
  • *******
  • Points de coopération: +24/-3
  • Messages: 305
  • artiste de caractère travaillé à même la meule
    • WWW
Re : Quand l'illustration croise la BD....
« Réponse #11 le: 25 février 2017, 09:50:23 pm »
Pas grand chose a dire, je suis d'accord dans l'ensemble de ton raisonnement (cacadillac).
Comme tu le dis, d'abord tu kiff ta lecture et ensuite tu cherche ce qui ta fais kiffé, preuve que c'est une partie technique qui a fait parler ton coeur.
Hormis ca pour ce qui est du personnage de bakuman d'hikamaru, il est inspiré de togashi l'auteur de hunter x hunter, donc pas un mec au pif qui a lu le jump, on s'en fou mais je le dis quand même. ça mis a part oui le coté émotionnel et technique sont lié mais se raccrocher uniquement au 1er empêche toute discussion. tant mieux pour ceux qui comprennent tout au premier coup d’œil, mais pour les autres parler de ces choses la clairement de manière a ce qu'ils comprennent c'est pas mal aussi non?

néanmoins, puisque tu est capable d'analyser les choses, que pense tu de cette production? est ce de la bd?

Cacadillac

  • Membre Junior
  • **
  • Points de coopération: +2/-1
  • Messages: 10
Re : Quand l'illustration croise la BD....
« Réponse #12 le: 25 février 2017, 10:08:54 pm »
Hmmm... Non je ne pense pas que ce soit une bd stricto sensu. Plutôt une alternative intéressante, comme dit plus haut. C'est un peu comme stupeflip, ça reste de la musique, mais c'est en même temps inclassable(même si oui on peut clairement définir un genre pour stup, mais voila quoi, c'pour l'exemple)
Ca me fait un peu penser au livres dont vous êtes le héros. Même si ici on suit une "vraie" histoire, linéaire, la place accordée au texte et à l'image m'y font penser.
IP archivée

arriscig72

  • Membre Junior
  • **
  • Points de coopération: +0/-0
  • Messages: 1
Re : Re : Quand l'illustration croise la BD....
« Réponse #13 le: 19 avril 2017, 06:33:35 am »
En fait ça me fait penser aux livres pour les tout-petits avec une image et un petit texte. Donc c'est un principe qui existe déjà mais adapté aux adultes mode africaine. Donc ce n'est pas une bd et selon moi ça n'a jamais voulu y ressembler.

Je pense que sur la longueur ça doit être assez chiant de lire un truc dans le genre.

Moi, je trouve que la technique est intéressante. Après, chacun sa façon de voir les choses.
IP archivée

Incolore

  • Modérateur
  • Membre Héroique
  • *******
  • Points de coopération: +42/-5
  • Messages: 1.292
  • ᕕ(ʘ ͜つʘ)ᕗ
Re : Re : Re : Quand l'illustration croise la BD....
« Réponse #14 le: 19 avril 2017, 08:35:08 pm »
En fait ça me fait penser aux livres pour les tout-petits avec une image et un petit texte. Donc c'est un principe qui existe déjà mais adapté aux adultes mode africaine. Donc ce n'est pas une bd et selon moi ça n'a jamais voulu y ressembler.

Je pense que sur la longueur ça doit être assez chiant de lire un truc dans le genre.

Moi, je trouve que la technique est intéressante. Après, chacun sa façon de voir les choses.


présentes toi petit margoulin  :-[
IP archivée
Le facebook officiel, c'est ici, si vous voulez suivre mon taff :

https://www.facebook.com/Incolore-Manga-180268292454004/

Mon manga, c'est là, go le lire O_O :

https://www.mangadraft.com/manga/2387-dead-leaf
 

Manga amateur SMF 2.0.8 | SMF © 2011, Simple Machines