Bienvenue, Invité! Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Inscris-toi sur le Forum Manga sans Frontieres !

Publie ta bande dessinee
Participe aux concours et gagne des cadeaux
Accede au tchat de manga sans frontieres
Ouvre gratuitement un blog de manga sur Manga sans Frontieres
Participe aux livestream des membres

Auteur Sujet: Interview collaborative - Les questions que vous aimeriez poser à  Raoul Douglas  (Lu 21769 fois)

Raoul Douglas

  • Membre Junior
  • **
  • Points de coopération: +0/-0
  • Messages: 13
Je pense qu'il te demandait s'ils étaient intimidant ou pas. xD
Non, après ça reste mon impression. Mais je suis d'ordre général vachement moins intimidé ou impressionné par la personne qui va juger le travail produit que par la personne qui a produit le travail.
En face d'un auteur dont j'admire le travail et qui va analyser mon taf, oui je serai impressionné et intimidé. En face d'un directeur de collection qui va me dire "ça ne correspond pas à  notre ligne éditoriale, paske tes traits sont trop épais ou trop fins, et que le thème abordé dans ta BD n'est pas suffisamment semblable aux autres BD de cette collection", non, ça ne m'impressionne pas trop.
IP archivée
D�couvrir toutes les bandes dessin�es de

N0N4M3

  • Invité
Personne encore n'a soulevé la question de votre profession. Beaucoup de jeunes auteurs amateur se questionnent sur leur avenir, sur les compromis qu'ils auront à  faire pour concilier leur passion à  un travail qui leur permette de vivre.

Que conseillez vous à  ces jeunes auteurs qui envisagent d'arreter leurs études pour se consacrer à  la Bande  Dessinée ?

Quel type d'emploi exercez-vous ? Etudiant, vous avez le temps / Travail connexe, qui vous permet de vous exercer dans diverses techniques utiles à  vos oeuvres / Job alimentaire, pas trop d'heures ni d'épuisement / ...

Nous vous souhaitons bien évidement de réussir -> l'argent, la reconaissance mondiale et votre nom dans le dictionnaire à  la page Bande  Dessinée ? La réussite pour vous, c'est quoi ? Quand jugerez vous avoir atteint votre objectif ? Quels sont vos objectifs ? ( Vivre de votre art / aider des enfants à  grandir cf: les thèmes que vous abordez / Transmettre un message particulier / ... )
IP archivée

Raoul Douglas

  • Membre Junior
  • **
  • Points de coopération: +0/-0
  • Messages: 13
Arf. Là  on s'écarte un peu de questions sur la technique propre à  la Bande  Dessinée pour s'axer sur des questions personnelles. Ce que je fais dans la vie, que je sois architecte, professeur, serveur au macdo, nounou, dealer de drogue ou gigolo pour arrondir mes fins de mois ça ne vous regarde pas trop.
Après, si le but est de me faire dire "ben non, ne faites pas de BD, paske vous n'arriverez pas à  gagner votre vie avec ça", ben je peux le dire si vous voulez :
Ne faites pas de BD, paske vous n'arriverez pas à  gagner votre vie avec ça !

Voilà , mais je ne pense pas qu'il y ait vraiment besoin de me faire venir sur votre forum pour me poser cette question, ce n'est pas comme si c'était un secret. Tout amateur aimant assez la BD pour avoir pointé son nez à  un festival et discuté un peu avec un auteur (et même sans ça), sais très bien que c'est un métier arraçant et qui a très peu de chance de vous rapporter quelque chose. Ce n'est un secret pour personne. Si les gens continuent, c'est parce que c'est ce qu'ils veulent. D'autre part, je doute qu'il soit possible de pondre un 46 pages couleur en une année (4 planches minimum par mois) en ayant un travail à  côté qui prenne la moitié de la journée (ou alors vraiment un temps partiel non régulier).
La BD c'est très mal payé, et paradoxalement à  ça, il y a tellement de gens qui veulent en faire. Allez savoir…
Donc bon, je ne suis pas trop là  pour parler d'argent. Si vous voulez de l'argent, privilégiez des couvs pour les catalogues de conforama plutôt qu'une BD.
IP archivée
D�couvrir toutes les bandes dessin�es de

Raoul Douglas

  • Membre Junior
  • **
  • Points de coopération: +0/-0
  • Messages: 13
Tenez, voici une interview d'un jeune auteur du café que j'aime bien et qui vient de sortir sa première BD. Ses réponses sur le "est-ce que c'est difficile, est-ce que vous n'en chiez pas trop ?" auront je pense déjà  plus de poids que les miennes, étant édité.

http://www.rueil-tv.com/web/c-1/v-1251/Un_auteur_de_BD_rueillois_a_Angouleme.html

Voilà , vous l'avez votre réponse, je cite : "Voilà , par rapport à  la somme de travail que l'on passe sur une BD, 6/8 mois, ce qu'on touche est dérisoire, donc au début il faut compter sur les parents, c'est sà»r"

Heureux ?
IP archivée
D�couvrir toutes les bandes dessin�es de

Nykko

  • Modérateur
  • Membre Senior
  • *******
  • Points de coopération: +2/-1
  • Messages: 750
Heureux pas vraiment  ;D
Tu as l' air d' avoir mal prit cette question du cher admin mais elle était pourtant pas si bête que ça. On sait très bien qu' en BD on ne touche pas des milles et des cents en dehors des "succès commerciaux". Si il t' as demandé de parler de ta vie privé (et c' est tout à  fait ton droit de refuser) c' était pour que les jeunes amateurs puissent savoir comment ça peut s' organiser après.
 Je veux dire, comme pas mal de monde ici j' imagine je rêve de devenir pro un jour, maintenant même si c' est pas pour l' argent qu' on fait ça mais par passion, c' est évident qu' on peut pas faire un métier si on en vit pas, à  moins de faire quelque chose d' autre à  coté. Du coups l' avenir est un peu flou et c' est pour ça que c' est intéressant d' avoir l' expérience de quelqu' un d' un peu plus à¢gé.

Au passage si tu vosi l' auteur dans ce fameux café dis lui de ma part que ça a l' air vachement kewl ce qu' il fait  8)
IP archivée
Compte twitter lancé, followez  :-[

https://twitter.com/Devniil

Rhyvia

  • Membre Complet
  • ****
  • Points de coopération: +0/-0
  • Messages: 248
Je pense pas que quelqu'un ici attendait vraiment ce genre de confirmation, sans vouloir poignarder qui que ce soit. Tout ça, on en entend parler partout dans les milieux amateurs, justement parce que c'est un peu de l'amateurisme pré-professionnel (ou passager).

C'est un peu pour ça que je trouve à  la fois amusant et révélateur de lier automatiquement le milieu amateur et l'édition.

Mais au vu de tes réponses, tu as l'air de t'intéresser beaucoup au cinéma, même presque plus la BD. Du coup, comment tu es arrivé à  faire des études là -dedans ?
(N'hésite pas à  nous montrer ta Passion, avec un P majuscule)

Ce sera sà»rement la dernière pour moi, mais c'est la question bonus essentielle :
- Est-ce que tu as vu Evangelion et qu'est-ce tu en as pensé ?
IP archivée

N0N4M3

  • Invité
Citer
Je pense pas que quelqu'un ici attendait vraiment ce genre de confirmation
N'oubliez pas que l'interview est destinée à  figurer sur l'accueil de MSF, elle s'adresse aussi à  une population de lecteurs :)

J'avais une question sur l'influence du cinéma, mais Rhyvia m'a coiffé au poteau, je reste quand même intrigué par l'histoire de Gaspard et Susie et de la ressemblance avec Chucky.

Quel matériel utilisez vous ? Avez vous des préférences ? Quelles en sont les raisons ?

Pouvez vous nous en dire un peu plus sur le projet que vous murissez ?

IP archivée

Raoul Douglas

  • Membre Junior
  • **
  • Points de coopération: +0/-0
  • Messages: 13
Mais au vu de tes réponses, tu as l'air de t'intéresser beaucoup au cinéma, même presque plus la BD. Du coup, comment tu es arrivé à  faire des études là -dedans ?
Ca reste deux secteurs assez proches et souvent complémentaires, BD, Animation, Cinéma. Après, je suis toujours resté sur la BD car j'aime bien tout faire par moi-même, au moins je suis le seul responsable du rendu. Si je dois être content, je suis fier de moi, si le rendu ne me plaà®t pas, c'est moi que je dois blamer.
Ce sera sà»rement la dernière pour moi, mais c'est la question bonus essentielle :
- Est-ce que tu as vu Evangelion et qu'est-ce tu en as pensé ?
J'ai eu ma période ou j'étais à  fond dans Evangelion, j'en ai profité après pour regarder les quelques autres animés d'Hideaki Anno (Nadia, Kare Kano). Après, avec le recul, je suis partagé. Evangelion est un bel animé, mais le coup du message de Anno, genre "on va faire un super animé dont tous les oatku vont être trop fan, comme ça à  la fin je vais pouvoir leur caser ma petite leçon de morale : Hey, bandes d'Otakus, levez vous de votre canapé et sortez dehors et arrêtez de regarder des animés, c'est pas ça la vraie vie"
Disons que je trouve ça à  la fois culoté et un peu abusé. Saborder sa propre série genre "ben en fait tout ce que je vous ai servi c'était du flan pour vous faire plaisir, exactement ce que vous aviez envie de voir, avec plein de symbolique de partout qu'on a pêché à  droite et à  gauche, mais tout ça c'était pour servir mon message."
Apparement c'était aussi l'intéret d'un de ses précédents animés que je n'ai pas vu "Otaku no Video". Enfin bref, partagé quoi.

Citer
je reste quand même intrigué par l'histoire de Gaspard et Susie et de la ressemblance avec Chucky.
Ahah, c'est marrant pour une fois qu'on me parle de Chucky et pas de Toy Story. C'est vraiment que l'ambiance de cette BD doit être assez glauque. J'ai aussi arrêté Gaspard et Susie quand je me suis rendu compte qu'il y avait beaucoup de choses que je comptais mettre dans cette BD qui ont été abordés dans les films récents "Number 9" et "Toy Story 3". D'ailleurs, j'avoue avoir pas mal grincé des dents à  la sortie de Number 9 quand j'ai vu les poupées de chiffon avec les yeux tous ronds. >_<
Enfin bon, autour d'un même univers, il est normal de tomber sur des visuels proches ou des sensibilités qui se ressemblent. Pareil pour le bébé cadum dans Toy Story 3. C'est un peu un personnage qui fait partie de la "panoplie obligée" par laquelle on est censé passé. Du coup quand j'ai vu le film, ça ne m'a étonné qu'à  moitié.

Citer
Quel matériel utilisez vous ? Avez vous des préférences ? Quelles en sont les raisons ?
Sur Gaspard et Susie, les planches sont au crayon (criterium), et la couleur ce sont des encres écolines. Tout à  la main, je préfère, mais pour des raisons de productivité, dernièrement je m'oriente plus vers un encrage et des couleurs à  l'ordinateur, même si je n'ai pas de palette graphique. Ca va plus vite, on peut changer ce que l'on veut, etc… Pour encrer, en ce moment je m'essaie au feutre pinceau Pentel, et des feutres plus ou moins larges, Paper Mate, Staedtler…
Et c'est vrai qu'un bel encrage ça assoit bien une planche. Mais c'est un domaine difficile à  maà®triser.
Citer
Pouvez vous nous en dire un peu plus sur le projet que vous murissez ?
Je vais découper ça et présenter ça aux maisons en tant que one-shot de 46 planches. Ca se passera dans un village isolé au milieu de la forêt. Mi fantasy, mi Science fiction. Mais c'est difficile, car pour la première fois je vais me heurter à  dessiner un univers semi-réaliste, un domaine dans lequel je ne me sens pas encore bien à  l'aise. Il y aura 4 personnages principaux. Une femme rendue folle par la religion, un petit garçon qui serait le fils de dieu, une jeune fille démone qui se cache dans la forêt, et son père (personnage plus secondaire), un paysan.
IP archivée
D�couvrir toutes les bandes dessin�es de

N0N4M3

  • Invité
@Raoul Douglas : Nous allons clore cette interview, avez vous quelque chose à  ajouter ? Quelque chose dont vous auriez aimé parlé ? La question que vous auriez aimé qu'on vous pose ?

IP archivée

Raoul Douglas

  • Membre Junior
  • **
  • Points de coopération: +0/-0
  • Messages: 13
Non, rien à  ajouter de mon côté. Merci.
IP archivée
D�couvrir toutes les bandes dessin�es de

N0N4M3

  • Invité
L'article est accessible sur le site principal de manga sans frontières. Pour y acceder : Interview de Raoul Douglas

Si vous avez des commentaires, des suggestions sur la forme de l'article, vous pouvez en parler à  la suite de ce message.
Si vous avez des commentaires à  faire sur le fond de cet article, vous pouvez utiliser les commentaires depuis l'article en question.
IP archivée
 

Manga amateur SMF 2.0.13 | SMF © 2011, Simple Machines