Bienvenue, Invité! Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Inscris-toi sur le Forum Manga sans Frontieres !

Publie ta bande dessinee
Participe aux concours et gagne des cadeaux
Accede au tchat de manga sans frontieres
Ouvre gratuitement un blog de manga sur Manga sans Frontieres
Participe aux livestream des membres

Auteur Sujet: Interview d'Alan Heller ! ( Sparta ou Vlad pour les intimes )  (Lu 1315 fois)

Benymoh

  • Modérateur de section
  • Membre Senior
  • ******
  • Points de coopération: +20/-8
  • Messages: 470
  • Je suis un Canard Viril !
Interview d'Alan Heller ! ( Sparta ou Vlad pour les intimes )
« le: 11 janvier 2016, 12:31:52 pm »
L'interview, j'ai mis du temps a me décider a la faire, mais elle est là ! Enfin :) Faites péter les +1  :-[
On interviewe aujourd'hui Allan Heller, dit Sparta ou Vladimir Poutine, auteur de Lost Sahara !
C'est parti  ;)


-         Salut Sparta, comment ça va ?

 Hello, et bien ça va ! En direct du travail pour mon tome 2 !

-         Il travaille déjà, j'en étais sur  ;) On va parler aujourd’hui de « Lost Sahara », ton manga édité chez Ankama, on va parler de MSF et surtout en premier lieu parle nous de toi pour commencer je t’en prie :


 Je suis un auteur autodidacte de 27 ans, je fais de la BD depuis que j'ai 12 ans. J'ai commencé dans mon coin après avoir été influencé par le Club Dorothée. Puis j'ai publié sur le net sur des blogs, j'ai fait du Fanzine avec Icon qu'on a co-créé avec Eskhar Hygan, j'ai participé à l'élaboration de MSF avec Akioh et d'autres qui aujourd'hui ne sont plus là, j'ai réalisé le chapitre 1 de Starfire pour Lechef Otaku  et me voilà édité chez Ankama depuis 2014 (enfin 2015 si on compte la sortie du bouquin). J'aime la bouffe, le cinéma, la musique, le rock et d'autres trucs.

-         Entrons dans le vif du sujet : Lost Sahara ! Ton manga édité chez Ankama. Quelles ont été tes principales inspirations (films/jeux/livres/BD/manga/séries) ?


A l'origine, ça découle d'une envie de créer une aventure cool, sans trop de prise de tête tout en faisant référence à ce que j'aime, à savoir dans un premier temps la pop culture et plus particulièrement les jeux vidéo, puis plus tard à la musique et encore une fois d'autres trucs !

Côté cinéma, je pense principalement aux films des années 80-90 comme Die Hard ou encore Indiana Jones. Forcément, j'ai baigné dedans et ils font mon enfance. Et plus ou moins récemment à des licences comme Tomb Raider et Uncharted. En tout cas, c'est l'esprit qui est particulier à Lost Sahara.

Pour la BD, mes influences sont très variées, je passe de Scott Pilgrim à Jojo's Bizarre Adventure, One Piece ou encore Hellboy. J'essaie de construire ma voie qui essaie de mélanger un peu tout ça de manière générale. Pas que le graphisme et/ou la narration. Bien sur j'aime beaucoup le travail de Tezuka(Black Jack, Barbara) ou Urasawa(Billy Bat) ou encore celui de Mizukami (Samidare, Spirit Circle).

J'aime énormément d'artistes de tous horizons, Percevan, Asterix, Lucky Luke, Black Sad mais c'est plus précisément ce que j'ai cité plus haut que je vise pour mes oeuvres.

-         Présente un peu ton œuvre pour ceux qui n’en auraient pas entendu parler, je t’en prie.


 C'est l'histoire de John Big Cookie, un détective privé immortel et un peu misanthrope qui lors d'une enquête est maudit. Il perd sa mémoire tous les 7 jours, du moins les souvenirs de sa dernière affaire. Alors que sa dernière le rappelle pour prendre de ses nouvelles, il est projeté dans une course contre la montre pour retrouver sa mémoire au milieu du désert et contre d'autres concurrents qui ont le même objectif que lui ! Mettre la main sur sa mémoire !

Pourquoi ? Par qui ? Comment ? Je vous laisse le découvrir un lisant la BD.

-         Comment ça c’est passé sur le plan professionnel durant la préparation de ton dossier pour être édité. As-tu eu besoin de tout ton temps pour le réaliser ou as-tu pu travailler à coté ?

 La conception d'un dossier est délicat, ça demande effectivement du temps. Parce qu'il faut savoir ce qu'on veut faire de bout en bout. Savoir ce qu'on veut raconter, comment on veut le raconter. Mettre tout ça au clair, d'abord dans notre tête et ensuite sur papier ça prend du temps. C'est le travail de scénario, d'écriture. Puis on passe au storyboard du chapitre 1 en général, la réalisation de quelques pages ou du chapitre entier. Et ensuite on met tout ça en forme pour que ce soit jolie et intéressant à lire, et puis que ça soit en accord avec le projet en lui même. Donc c'est un travail de longue haleine mais ça paie toujours d'un point de vue personnel.

En parallèle, j'ai toujours eu des petits boulots en passant par du Mc Donalds, animation commerciale ou pédagogique, voir même un peu de vente. J'ai aussi eu le soutien de ma famille et de mon entourage.

-         Combien de dossiers as-tu présenté avant d’être finalement accepté ?


 J'ai présenté deux dossiers réellement différents, deux projets donc. Le second a vu plusieurs versions. Notamment une refonte totale des pages. Les deux on étés refusés. Pour le second qui était Lost Sahara, j'ai décidé de passer par une campagne de don (tipeee) pour la produire comme si elle était éditée en papier. Et c'est en transmettant les chapitres sortis que ça a intéressé Ankama.

-         Quelles ont été les critiques que t’ont faits les éditeurs s’ils t’en ont fait, as-tu été d’accord avec elles dans leur globalité ?


 Dans un premier temps, on est en général jamais d'accord avec les retours des éditeurs. Quand c'est les réponses les plus absurdes sans autre préavis du genre " ne rentre pas dans la ligne éditoriale", je pense que c'est légitime. Mais quand il s'agit de remarques plus circonstanciées, il faut prendre du recul. Et c'est la meilleure des choses à faire. La seconde étape consiste à travailler les failles parfois béantes que l'on laisse dans les premiers projets ou les premiers jets.

Ma plus grosse faiblesse était mon scénario qui était très private joke et ultra référencé. Honnêtement, ça n'avait aucun intérêt. Puis pour Lost Sahara, c'était mon choix concernant les pages qui était très mauvais. J'avais décidé de montrer un extrait, un condensé. Ce qui était une grosse erreur, on ne pouvait pas se rendre compte du rythme, de la narration, des temps morts qui étaient tout pétés. Le résultat était très mécanique, forcé.

A mon avis, de ma petite expérience, ce deuxième temps concernant la critique est très importante. On doit se recaler, non pas pour donner exactement ce qu'on nous dit, mais comprendre ce qui n'a pas plu et donner encore mieux.

-         Es tu satisfait des ventes de Lost Sahara et de son exposition dans les grandes surfaces ?


 Je n'ai pas de chiffre à donner, le livre est sorti en octobre dernier, c'est encore tôt. Après, je sais que Lost Sahara est toujours dans le bac nouveauté de ma FNAC mais c'est pas représentatif de toute la francophonie ! Globalement, j'ai eu des retours positifs et très encourageants. Et pour faire le lien avec la réponse du dessus, des avis qui m'ont aidé à me recaler pour certains aspects que j'avais moi même ressentis lors de la finalisation du tome 1.

Après, il y a toujours quelques trolls amusants qui crachent, principalement à cause de mes prises de position concernant la BD, le milieu amateur et le manga Français.

-         Les questions classiques maintenant, qu’on attend tous impatiemment : Es-tu millionnaire maintenant ? As-tu pris la grosse tête ? :-[


 Non, pas encore ! Mais en vrai, je veux conquérir le monde. :-[ Pour la grosse tête, les détracteurs disent que oui. Je dirais plus simplement que j'ai de nouveau confiance en moi et confiance en la direction que j'emprunte.

-         En parlant de ventes, envisages-tu, Comme Tony Valente et Elsa Brants de faire exporter Lost Sahara au Japon ?

 Ce n'est pas moi qui décide, hélas. Il faut qu'un éditeur japonais soit intéressé par mon travail et pense qu'il puisse toucher le public Japonais. Si ça ne tenait qu'à moi, j'aimerais bien déjà une version anglophone ! En tout cas, je vois pas pourquoi ça ne me ferait pas plaisir, ça fait un peu plus d'argent et surtout plus de lecteurs !

-         Malgré ton statut d’auteur, tu restes modo sur MSF et tu t’intéresses toujours aux sujets qui y pullulent. Quel est ton avis sur la sphère amateur dans le milieu de la BD (en général) ?

 Globalement mon avis sur la sphère amateur n'est pas très joli. Je pense que la grosse majorité des amateurs ne sortent pas de leur zones de confort. Ils ne savent pas écrire ni mettre en scène et à priori ne cherchent pas à apprendre. Je vous renvoie vers les fiascos que j'ai souligné ces dernières années, pour ne pas les citer.

Mais je sais faire la nuance, la sphère amateur est principalement composée de jeunes, et j'ai été jeune moi aussi. Le problème, enfin le pire, c'est quand des auteurs trentenaires s'obstinent à re-gerber les "codes du shonen", faire des YAOI bas du gland, ou sortir des discours abscons dignes d'un Jean Paul Sartre sous LSD.

J'ai bon espoir par contre, non seulement parce qu'un petit gars comme moi a pu y arriver une première fois, et parce que je rencontre des gens qui me confortent dans ce que je dis, défends et essaie de transmettre. Aussi bien dans les amateurs qui montent, je pense notamment à Christophe Cointault, Yoann Vornière, Jéro, Zyad Hamani, Ita, d'autres que j'oublie forcément au moment de répondre à cet interview mais aussi aux petits jeunes prometteurs qui m'impressionnent sur MSF.

C'est presque un bataille en fait. C'est intéressant de batailler pour que le milieu amateur sorte de sa bulle, parce que c'est la seule voie possible je pense. Et on revient à la question sur la critique ! Pour mes détracteurs, j'attends juste qu'on me donne tort et j'en serai ravi ;).

-         Pourquoi es ce que tu t'intéresses autant à la scène du Manga  Amateur ?


Parce que j'en viens. Je n'ai pas de cursus ou de diplôme particulier mais je fais confiance en ce que j'ai étudié et appris, des autres ou sur le tas. C'est un peu comme la famille, même si on la quitte, ça reste notre famille. Et puis je pense que maintenant que je suis de l'autre côté, si je peux tendre la main pour tirer le milieu amateur vers le haut, je crois que c'est la moindre des choses et la bonne chose à faire. Que ce soit en partageant des infos ou des procédés ou que sais-je d'autre. J'aurais aimé avoir quelqu'un comme ça "à disposition" quand j'avais 16 ou 17 ans. C'était difficile à l'époque, Reno était à peine publié par exemple.

-         Que penses-tu du public mangaesque français ? Penses-tu qu'il pourrait évoluer ?

 Je remarque que les questions s'enchainent plutôt bien avec mes réponses, j'aime bien ça ! Le public à déjà évolué comparé à l'époque où même moi je reposais parfois un manga publié en sens français. Par contre, je pense avoir été un des premiers à soutenir Reno Lemaire et Dreamland. Je ne connaissais pas encore Moonkey par exemple. Aujourd'hui, le public s'y intéresse beaucoup plus. Economiquement, il y a des part de marché. Mais je pense que certains on encore du mal à comprendre que l'art séquentiel, qu'il soit du Japon, de France ou d'ailleurs, ça reste de l'art séquentiel...

Après qui suis-je pour juger le public ? Le public à toujours raison. Moi je fais ce que je pense être bien, je fais ce que j'aime et ce que j'aimerai lire. Je pense que les gens qui aiment ce que je fais viendront s'agréger naturellement.

-         Bah oui ça s'enchaine, t'as cru quoi ?  :-[ Je suis medium... Hum,hum : En parlant du public, sur le site de Manga News on tombe sur beaucoup de commentaires négatifs avec très peu d’arguments, du genre « le style fais pas manga ». Qu’aimerais-tu dire à ces gens ?

 J'attends toujours qu'ils viennent discuter avec moi. =D

-         Que fais-tu quand tu es en manque d’inspiration ou que tu en as marre de dessiner ( ou peut être que ça t’arrives jamais O_o’) ?

 A un moment, je lâche la bride. Je suis un humain et arrive un moment où je sature, j'en peux plus. Je veux faire autre chose, alors je glande, je sors, je mange un truc, je joue de la musique ou joue a un jeu vidéo. C'est normal je pense. Comme dit mon éditrice, faire un manga, c'est long. Surtout seul.

-         Qu’est ce que ça fait d’avoir finalisé le projet, d’être édité et de voir son nom sur l’œuvre ?


 Je ne réalise pas encore trop bien à vrai dire. Je fais ce que j'ai toujours fait. J'affine ma technique au fur et à mesure que j'apprends. J'essaie d'échanger un maximum et aujourd'hui j'ai l'opportunité de rencontrer d'autres professionnels. Notamment Jean Claude Fournier, Philippe Luguy et évidemment les auteurs qui m'ont donné de précieux conseils à savoir Reno Lemaire, Moonkey, Guillaume Lapeyre, Elsa Brants et Tony Valente !

Peut être que je devrais me mettre un peu plus la pression, je ne sais pas. Je fais ce que j'ai envie de faire et pas ce que le public veut. Je pense que c'est ça qui est intéressant, en tout cas pour moi en tant qu'auteur.

-         Mais alors, la motivation est toujours là ? Es tu prêt a redessiner jusqu'à en perdre la raison une nouvelle fois :-[ ?


 J'ai commencé mon tome 2 et je prévois de faire plus de page que pour le premier... Est ce que ça répond à ta question ? x)

-         Je prends ça pour un oui  ;) D’ailleurs, pour quand sont prévus les tomes 2 et 3 approximativement ?

 J'ai un rendu pour Juin pour le tome 2 et une sortie soit fin Aout soit Septembre. Et le tome 3 tu peux compter 2017, peut être Japan Expo, la je m'avance je ne sais pas du tout.

-         Que feras tu après Lost Sahara ? D’autres projets en tête ?
[/i]

 J'ai des idées, notamment un deuxième cycle/saison avec Cookie qui est assez clair dans mon esprit. Peut être une 3ème cycle avec Cookie. Pour faire une sorte de Trilogie/Triptyque. Quelques histoires courtes. Mais vraiment, je me concentre sur Lost Sahara. C'est le plus important. Le reste pour l'instant, c'est que de l'idée et je considère que ça ne verra pas le jour.

-         Quel est ton matériel de dessin et combien de temps passes-tu sur une planche en moyenne (bien sur) ?

 Aujourd'hui je fais toujours environ 80% de mes pages en traditionnel. Sur du papier réglé B4 ou A3 pour les double pages. Plume et encre de chine. Colo souvent au COPIC pour les illus ou au digital pour les pages couleurs, mais je suis un très mauvais coloriste franchement. Trame et texte à l'ordi. Parfois certaines onomatopées dont je ne suis pas sur, je les "dessine" au digi, je n'utilise pas de police.

Grossomodo, c'est mon processus. J'ai posté un step by step sur ma page facebook. C'est dans un album photo pour les plus curieux.
https://www.facebook.com/media/set/?set=a.887368551293777.1073741829.111773878853252&type=3

-         Ah sympa le lien, allez voir ! As-tu eu des assistants ou des personnes qui t’ont aidé ? Si oui, qu’ont-ils fait ?

 Oui Mister Box, mon ancien colocataire m'a donné un coup de main avec sa copine Petit Renard. Il m'a aidé en faisant les décors et autres petits détails sur le rush des dernières pages. Ils m'ont sauvé la vie !

-         Es-tu déjà allé à des festivals/conventions (pour des dédicaces ou autre) ?

 Oui bien sur, et j'espère y aller encore pour rencontrer les lecteurs et d'autres professionnels haha !

-         Je ne dirais pas qui a posé cette question, juré : Quelles sont les mensurations de Honey ? :-[

 Bonne question ! Mais franchement, j'en sais rien et franchement on s'en fout ! XD

-         Pas faux  :-[ Bien, parlons maintenant du forum MSF dont tu es un des piliers. Comment as-tu connu MSF ? Et surtout, ça remonte a combien de temps ?


 J'ai connu grâce à Eskhar Hygan. On faisait notre fanzine (Icon), on sortait de la Caste Manga qui avait été séparée en deux. Nous (Icon) et le forum Ultimate Manga qui avait récupéré une partie des auteurs. Akioh (le fondateur de MSF avec notre cher ADMIN) n'était pas satisfait de ce qui se passait sur Ultimate Manga et il a créé MSF. Qu'on a assez vite rejoint.  En tout cas, c'est comme ça que je m'en souviens, j'espère ne pas écorcher la vérité. ça date de 2010.

-         Conseillerais-tu plus le forum à des jeunes auteurs en quête de progression ?


 Bien sur, s'ils ont vraiment envie d'apprendre. D'avoir le courage et la présence d'esprit d'aller lire les oeuvres que l'on conseille en plus des conseils plus personnels concernant les projets.

-         Penses-tu avoir encore besoin de MSF pour progresser, t’améliorer dans les domaines ou tu as encore des failles ?

 J'aurais toujours besoin de l'avis des gens. Ne serait ce que par curiosité. Tant que des gens posteront leur avis comme sur le topic qu vous avez ouvert pour exposer vos ressentis sur Lost Sahara. C'est peut être moins intimidant qu'en convention face à face de but en blanc et plus posé et réfléchi que sur un commentaire FB ou encore une fois à la volée en convention. C'est ce qui permet de peser ses mots et de prendre le recul nécessaire pour expliquer pourquoi on a aimé ou pas. Et j'ai besoin de ça, parce qu'évidemment, j'ai encore des failles.

Dire qu'on aime ou pas, ça fait plaisir (ou pas) mais ça n'aide pas vraiment techniquement et le forum est là pour ça aussi.


-         Pour clôturer le sujet, est-ce que MSF c’est la vie ? :-[

 Tant qu'on se bouge le cul et qu'on se dit ce qu'on pense, ouais c'est la vie !

-         Akinator t’as reconnu ! C’est le premier pas vers la gloire et la célébrité : Tu es fier de toi j’imagine ?

Vous devez vous inscrire sur le forum pour visualiser le contenu de ce spoiler.

Vous devez vous inscrire sur le forum pour visualiser le contenu de ce spoiler.

 Ouais ! Avec des potes de MSF on m'a ajouté ! Ya même Cookie ! héhé !

-         Un dernier mot pour la fin ?
Vladimir Poutine !

Arrêtez avec vos mots de la fin complètement stupides :(
Celui qui me sort du Victor Hugo au mot de la fin : Gloire a lui.

Mes remerciements vont à :

Ceux qui m'ont donnés des questions a poser :

- Monteskieu
- z3ir4m
- Mothmanhoax
- Senchiro
- Incolore
- Abysson
- TempleofBaal
- Pow
- Chris.BD

A ceux qui m'ont aidés a la correction et a l'amélioration de l'interview :

- ADMIN
- Abysson
- Chris.BD

A ceux qui m'ont demandé des questions que je n'ai pas posé, les réponses se trouvent dans d'autres interview sur le Net, je mettrais les lien quand j'aurais le temps  ;)

- Merci a Sparta pour les réponses, c'était beau, complet, merci a toi ^^

GLOIRE A MSF !

« Modifié: 11 janvier 2016, 10:40:40 pm par Benymoh »
IP archivée
La révolte est aux mains des canards Toxicos ! Drug for Dukes !

Mon projet terminé :

http://msf-fr.com/Forum/projets-bdmanga/%28m-a%29-stickman-!/

Mon projet en cours :

http://msf-fr.com/Forum/projets-bdmanga/(o-s)-monnaie-courante/
  • Partenaires

  • bot
Re : Interview d'Alan Heller ! ( Sparta ou Vlad pour les intimes )
« Réponse #1 le: 11 janvier 2016, 12:44:55 pm »

Istudying

  • Membre Senior
  • *****
  • Points de coopération: +325/-26
  • Messages: 540
  • Suffer is life
Re : Interview d'Alan Heller ! ( Sparta ou Vlad pour les intimes )
« Réponse #1 le: 11 janvier 2016, 12:44:55 pm »
Citer
sortir des discours abscons dignes d'un Jean Paul Sartre sous LSD.

héhé

Belle interview d'entre 2 entre la sortie du Tome 1 et du Tome 2. Alan est franc, mais pas arrogant.
« Modifié: 11 janvier 2016, 12:54:31 pm par Monteskieu »
IP archivée
...

Wanda

  • Modérateur
  • Membre Senior
  • *******
  • Points de coopération: +11/-4
  • Messages: 603
  • Ne lis pas ça tu perds ton temps huhu :3
    • WWW
Re : Interview d'Alan Heller ! ( Sparta ou Vlad pour les intimes )
« Réponse #2 le: 11 janvier 2016, 06:12:19 pm »
ça va être publié sur le site histoire de partager ? cool interview comme d'hab', même si bon on l'connait le Spartacouille huhu.
IP archivée
Ma tite page Fb si vous voulez suivre plus en détails mes bordels !

https://www.facebook.com/Wanda357HakanKaplan?ref=hl

Powg

  • VIP
  • Membre Complet
  • *
  • Points de coopération: +8/-1
  • Messages: 354
  • Elle est absurde ma planche ? Oui et alors ;)
Re : Interview d'Alan Heller ! ( Sparta ou Vlad pour les intimes )
« Réponse #3 le: 11 janvier 2016, 06:31:35 pm »
Et alors, y a ma question et pas mon nom :P je suis sur que c'est ce fourbe de renard ( pléonasme ;) ) qui s'en est attribué le mérite :3

Plus sérieusement, ça parait intéressant et ça ne semble pas truffé de fautes donc c'est tout bon ! Je prendrais le temps de le lire sous peu .

Bien joué Beny.

Chris.BD

  • Membre Senior
  • *****
  • Points de coopération: +160/-1
  • Messages: 554
  • Poker Face
    • WWW
Re : Interview d'Alan Heller ! ( Sparta ou Vlad pour les intimes )
« Réponse #4 le: 11 janvier 2016, 07:50:15 pm »
C'est assez sympa de la part de Sparta d'avoir pris le temps de répondre à ces questions. J'aurais dû mieux formuler ma question sur l'exportation. A savoir, s'il y en avait une de prévu au Japon. Maintenant au moins, je sais que c'est éditeur japonais qui décide.
IP archivée
"La seule façon raisonnable de vivre en ce bas monde, c’est en dehors des règles". Le Joker

http://chris-bd.blogspot.fr/

Benymoh

  • Modérateur de section
  • Membre Senior
  • ******
  • Points de coopération: +20/-8
  • Messages: 470
  • Je suis un Canard Viril !
Re : Interview d'Alan Heller ! ( Sparta ou Vlad pour les intimes )
« Réponse #5 le: 11 janvier 2016, 10:38:41 pm »
Oh merde Pow est passé à la trappe désolé. Je te rajoute illico mon gars.
Wanda > C'est à Aki de gérer ca ^^
Sinon Pow > Oui ya pas trop de fautes, je sais que tu détestes ça x)
« Modifié: 11 janvier 2016, 10:42:33 pm par Benymoh »
IP archivée
La révolte est aux mains des canards Toxicos ! Drug for Dukes !

Mon projet terminé :

http://msf-fr.com/Forum/projets-bdmanga/%28m-a%29-stickman-!/

Mon projet en cours :

http://msf-fr.com/Forum/projets-bdmanga/(o-s)-monnaie-courante/
 

Manga amateur SMF 2.0.8 | SMF © 2011, Simple Machines