Bienvenue, Invité! Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Inscris-toi sur le Forum Manga sans Frontieres !

Publie ta bande dessinee
Participe aux concours et gagne des cadeaux
Accede au tchat de manga sans frontieres
Ouvre gratuitement un blog de manga sur Manga sans Frontieres
Participe aux livestream des membres

Auteur Sujet: [O-S] - Space Fiction #1  (Lu 442 fois)

Avoka

  • Membre Junior
  • **
  • Points de coopération: +1/-0
  • Messages: 28
  • vroum le caddie
    • WWW
[O-S] - Space Fiction #1
« le: 02 janvier 2018, 02:37:36 am »
Bonjour, voici mon premier projet, quelque chose d'assez court dans la forme pour bien débuter l'année (je pense que ça fera autour de 4/5 pages), mais d'un peu plus travaillé dans le fond,j'y reviendrai plus bas.

   SYNOPSIS
Découverte de la dernière planète non-explorée dans un univers où les Hommes sont la seule espèce intelligente du cosmos en dehors des espèces terrestres.

   NOTE D'INTENTION
-Comment vous est venu ce projet ?
eh bien tout d'abord, j'ai toujours été profondément passionné par l'astronomie, j'ai donc la fâcheuse tendance rapporter toutes mes histoires à ce thème qui m'intéresse énormément et que je juge assez vaste pour laisser libre court à mon imagination. Cependant, j'ai plutôt tendance à vouloir écrire des Space Opera, du genre Star Wars, des bon gros bousins bien complexes. C'est donc grâce à une vidéo d'ALT 236 (je vous mets le lien parce qu'elle est DIABLEMENT INTÉRESSANTE et la fin m'a presque fait pleurer :  https://www.youtube.com/watch?v=nfth6VPXVCs ) que j'ai pu prendre le contre-pied de ce que voulais faire, pour que ça soit plus simple est plus facile pour moi à développer. J'aime les Space Opera complexe ? Faisons plutôt un récit muet en moins de 10 pages. Je crois ardemment en l'existence de vie extra-terrestre ? basons notre histoire sur l'hypothèse selon laquelle l'Homme est seul dans l'Univers. L'idée m'est venu il y a quelques heures mais j'ai assez gambergé pour savoir précisément le propos que je veux tenir dans ce one shot.

-traitement des personnages
évidemment, pour une histoire aussi courte, difficile de développer des personnages. Ces derniers seront caractérisés par deux sentiments : le désespoir et la profonde tristesse de s’apercevoir qu'ils sont immensément seuls. leur visage ne seront pas visible : casque d'astronautes, visage débordant de larmes dans leurs mains. Je ne tiens pas à appuyer la tristesse d'un personnage en particulier mais celle de toute une civilisation : ne pas détailler les expressions faciales des personnages pour mettre en avant l'atmosphère me semble donc être primordial.

-schéma de l'intrigue
Je vais détailler ici le plus précisément possible la mise en scène que j'ai en tête, comme ça vous pourrez comparer entre ce que vous aurez lu et ce qu'il y aura sur le papier (à l'heure où j'écris ça je n'ai même pas fait un malheureux croquis) :
la première scène s'ouvre sur le radar dans le reflet d'un scaphandre d'astronaute, indiquant l'absence de forme de vie intelligente sur la planète. Plan sur le bras du cosmonaute qui se met à trembler, avant que ce dernier ne tombe à genoux, les mains aux sol. d'autres cosmonautes s'approchent et tentent de le réconforter mais le désespoir et la tristesse les habites également, cela étant visible dans leur gestes dénués de vivacité. Changement de milieu, un message s'affiche sur un ordinateur, l'homme en face de l'écran est inerte tandis que d'autres hommes et femmes qui se tenaient à coté de lui se penchent sur son écran (la caméra est à ce moment là placée dans le dos des personnages, de façon à voir les personnes s'amasser pour comprendre la raison de la réaction de l'homme en face de l'écran.
Nouveau changement de lieu, des hommes et femmes se tenant près d'une baie vitrée, laissant apercevoir la surface d'un planète (de façon à ce que l'on comprennent qu'ils se trouvent dans une station en orbite) pleurent et se tiennent dans les bras, seules leurs larmes étant visibles dans le reflet de la baie vitrée. Retour sur le cosmonaute du début qui se tient maintenant à genoux et se relève, avant de se retourner en direction du ciel.
Plan sur le scaphandre du cosmonaute qui regarde en direction du ciel, on distingue de fortes lumières sur la vitre teinté de son casque, puis la caméra se retourne lentement de façon à se mettre dans le dos du personnage, en direction de ce qu'il regarde. Il fait nuit et pourtant l'éclairage de la scène sur la planète laissait à penser qu'il faisait jour (petite précision qui a son importance, l'histoire est en couleurs). Une immense station qui occupe tout le ciel émet toute la lumière, puis plan sur la station pour que l'on comprenne qu'il s'agit de celle dans laquelle se trouvait les hommes et femmes qui pleuraient, puis dézoom progressif jusqu'au plan final où l'on s’aperçoit que la station occupe toute la galaxie et est plus lumineuse que les étoiles de cette dernière.
Le plan le plus important (qui sera le plus détaillé) sera celui où la caméra qui se trouve dans le dos du cosmonaute du début révèle au lecteur l'incroyable station lumineuse.

-thématiques abordées
La place de l'Homme dans l'Univers, sa position quant à l'existence d'une vie extra-terrestre et ses attentes vis à vis de cette dernière (suggérée par un jeu de reflets présent dans chacune des scènes différentes), et son rapport à lui même, en s’apercevant qu'il est en quelques sortes devenu son propre extra-terrestre tant il s'est étendu à travers la galaxie, en passant bien sûr par le désespoir, la tristesse, la conquête spatiale... et c'est à peu près tout (je crois n'avoir rien oublié).

-inspirations
Star Wars et Stargate ont bercé mon enfance et auront toujours une influence sur ce que j'écrirais, et il y a évidemment cette vidéo d'ALT 236 que j'ai mentionné plus haut, et par extension Carl Sagan (ceux qui verront la vidéo devraient comprendre hinhinhin)

-genre traité
je suis pas très fort quand il s'agit de classer une oeuvre dans un genre (ou plutôt de lui en attribuer un) surtout que cela me semble un peu court pour parler de science-fiction et encore moins de space opera (sci-fi à la limite ok mais space opera je suis vraiment pas sûr)

-le ton
tragique, dramatique, je veux faire chialer, quand bien même il y aurait trop peu de gens qui se sentent concernés par la conquête spatiale pour pleurer de mon histoire, si moi j'arrive à me faire chialer et que j'arrive au moins à toucher les autres je pense que je pourrais considérer le paris réussi.

-pourquoi
le but de ce one shot est de percuter, il doit être touchant et je veux qu'il pousse à la réflexion. Si vous lisez le bousin sans vous poser une seule question à la fin c'est que j'ai clairement fait un travail de sagouin et que je mérite que vous me crachiez à la figure (et même à la raie).

-un petit mot
j'ai la chaussette trouée du coup ça fait un courant d'air le long de mon pied, c'est tout à fait désagréable.
IP archivée
  • Partenaires

  • bot
Re : [O-S] - Space Fiction #1
« Réponse #1 le: 02 janvier 2018, 07:39:08 am »

zuda

  • Membre Héroique
  • *
  • Points de coopération: +152/-8
  • Messages: 1.891
Re : [O-S] - Space Fiction #1
« Réponse #1 le: 02 janvier 2018, 07:39:08 am »
damn j'ai pas trop compris. Ca nous donne quelle sens le fait la station spatial soit si lumineuse ?

sinon ta fait un sorte de scripts, je te conseille pour un script de sauter une ligne après chaque description d'une séquence. genre quand ta fini de décrire une case.
Bon voici les trucs que je trouve pas évident de traduire en bd :
"mais le désespoir et la tristesse les habites également, cela étant visible dans leur gestes dénués de vivacité"
un manque de vivacité, c'est vachement à transmettre. Faudra pas mal de case pour pouvoir montrer ca et a mon avis, c pas spécialement un point très utile. Pourquoi pas faire un plan ou on voit à travers leur scaphandre à un moment, pour qu'on se rende compte qu'il sont en pleur aussi ?

sinon, si tu veux trouver des références pour t'aider à imaginer ou dessiner tes cases, je te conseille l'oav Please save my earth. Ta aussi des gens dans une station orbital qui regarde la terre

Avoka

  • Membre Junior
  • **
  • Points de coopération: +1/-0
  • Messages: 28
  • vroum le caddie
    • WWW
Re : [O-S] - Space Fiction #1
« Réponse #2 le: 02 janvier 2018, 01:28:42 pm »
eh bien déjà c'est pour qu'elle soit bien visible vu de la planète et pour la rendre plus "percutante" (c'est mieux que de vaguement distinguer quelque chose). Mais surtout c'est pour dans un premier temps signifier qu'elle est habitée et en activité, et pour le plan final (où elle est plus brillante que les étoiles de la galaxie) c'est pour appuyer (en exagérant beaucoup certes) le fait que l'Homme est devenu son extra-terrestre en explorant les moindres recoin de sa galaxie, et qu'il a pris le dessus sur toute la vacuité de l'espace qui l'impressionne autant à l'heure qu'il est, dans notre présent.

Pour ce qui est du script, c'est vrai que j'aurais dû penser à sauter des lignes pour aérer, j'y penserais la prochaine fois.
Concernant le manque de vivacité je ne suis pas encore sûr de la réalisation de ce point là et je pense plutôt faire comme tu dis, un plan où on les voit en pleurs à travers leur scaphandre.
Et merci beaucoup pour la référence, je vais aller voir ça tout de suite !
IP archivée

zuda

  • Membre Héroique
  • *
  • Points de coopération: +152/-8
  • Messages: 1.891
Re : [O-S] - Space Fiction #1
« Réponse #3 le: 02 janvier 2018, 01:36:28 pm »
je vois pas bien le rapport entre
- la station orbital qui brillerait encore plus que le soleil
- le fait que l'Homme est devenu son extra-terrestre en explorant les moindres recoin de sa galaxie

Ca a l'air d'être ce que tu veux raconter dans l'histoire, or, perso, si je voyais ton os, j'aurai juste vu, un groupe d'astronaute qui pleure parce qu'ils sont les dernier survivant de leur espece, car tout le monde est mort sur terre (et a ce stade, moi je dis why not, mais bon, je vois pas trop de sens à l'histoire, mais en même temps en 5 page...). Avec on sait pas pourquoi, un plan de fin ou la station brille en plot twist final

Et  oerso, ce dernier point qui conclut l'oeuvre, pour moi, j'aurai eu du mal à l'interpréter d'une facon que ca me satisfasse. J'aurai juste dit, ba ca fait lumiere dans le noir osbcur de l'espace, donc peut être, le symbole du dernier espoir pour l'humanité ? Oo

Avoka

  • Membre Junior
  • **
  • Points de coopération: +1/-0
  • Messages: 28
  • vroum le caddie
    • WWW
Re : [O-S] - Space Fiction #1
« Réponse #4 le: 02 janvier 2018, 03:06:40 pm »
le rapport c'est que la lumière artificielle est la marque de la présence de l'Homme. Prenons comme exemple le ciel des grandes villes (Paris la ville lumière, mais ça marche aussi pour des villes plus petites), les nuits dans lesquelles la voie lactée n'est pas visible en raison de la forte pollution lumineuse, en clair nous masquons notre environnement (à grande échelle) à l'aide de lumières qui surexposent un environnement à beaucoup plus petite échelle, dans lequel nous vivons notre train-train quotidien. Pour citer un autre exemple, je m'appuis aussi sur la planète Coruscant dans Star Wars (celle dans laquelle le conseil Jedi et le Sénat siègent dans la prélogie) qui est une gigantesque ville à échelle planétaire. Ce que je souhaite représenter est une sorte de métropole cette fois-ci étendue à une échelle galactique.
Pour ce qui est de ta possible interprétation de l'histoire c'est vrai que je n'avais pas imaginé que le lecteur puisse envisager cette possibilité, je pense donc ajouter une scène où l'on voit les Terriens apprendre la nouvelles par les médias, pour montrer au lecteur qu'il y a toujours des Humains et que ceux que l'on voit ne sont pas des rescapés d'une éventuelle catastrophe qui chercheraient une planète sur laquelle se réfugier.

Pour en venir à ta dernière remarque concernant le plot twist final (si on peut appeler ça comme ça mdr) et la possible interprétation symbolique de "lumière=espoir" cela m'a fait pensé que je devrait ajouter une ou deux cases après celle qui était censée être la dernière, de manière à clarifier le propos que tient mon histoire et pour que cette lumière artificielle soit interprétée comme un désespoir.
 tout d'abord, chose qui n'est pas visible dans mon script, je compte donner un aspect "mécanique" au plan de la galaxie dont la station est plus lumineuses que les étoiles qui la peuplent, comme si la galaxie avait été construite de toute pièces, ou en grande partie modifiée, par exemple avec le remplissage de l'immense vide entre les astres par des morceaux tortueux de stations, de manière à donner une impression de "cyber-galaxie". Les lumières n'éclairent pas particulièrement fort, mais sont si nombreuses que de loin, elles sont plus visibles que les étoiles (pour en revenir aux villes, s'il n'y avait qu'un seul réverbère ou deux à Paris la voie lactée y serait visible sans aucun problème).
L'aspect mécanique devra être dessinée de façon à ne pas particulièrement inspirer confiance au lecteur.
Concernant les plans que je compte rajouter, je pense faire un dézoom plus important (en environ deux cases), de manière à ce que l'on puisse voir les galaxies voisines, bien moins lumineuses que celle dans laquelle les Hommes se trouvent, pour pousser le lecteur à y voir une distinction entre la galaxie qui est habitée, au milieux de celles qui ne le sont pas.

La forme du projet, concise et épurée, est censée servir le fond dans la mesure où rien n'est superflu et doit donner de l'impact sur un enchaînement de plans percutants, plutôt qu'en se perdant dans des dialogues à rallonge qui risqueraient de perdre le lecteur et qui est selon moi moins propice à la réflexion (ici le lecteur doit trouver lui même le raisonnement plutôt qu'un narrateur le lui donne).
IP archivée

idd

  • Membre Complet
  • ****
  • Points de coopération: +4/-0
  • Messages: 388
Re : [O-S] - Space Fiction #1
« Réponse #5 le: 03 janvier 2018, 06:38:15 pm »
Idem pour le reflet des larmes, ca va etre chaud a retranscrire, c plus simple un gros plan bas du visage, face a la vitre, de profil avec une larme qui ruisselle la joue a mon humble avis. Et la station elle fait la Taille de la galaxie c ca??
IP archivée

Avoka

  • Membre Junior
  • **
  • Points de coopération: +1/-0
  • Messages: 28
  • vroum le caddie
    • WWW
Re : Re : [O-S] - Space Fiction #1
« Réponse #6 le: 03 janvier 2018, 08:13:48 pm »
Idem pour le reflet des larmes, ca va etre chaud a retranscrire, c plus simple un gros plan bas du visage, face a la vitre, de profil avec une larme qui ruisselle la joue a mon humble avis. Et la station elle fait la Taille de la galaxie c ca??

Oui, j'ai laissé tombé l'idée de ne pas représenter le visage des personnages donc je pense plutôt faire comem tu as dit
et pour rendre cohérente la chose, disons que c'est plusieurs stations qui ont été construites séparément (sur Terre puis sur ses colonies, puisque l'histoire se déroule dans un monde où l'on a exploré toute la galaxie, ça se situe dans un futur assez lointain), et qui été liés entre elles par la suite, donc oui en fin de compte elle fait la taille de la galaxie mais elle n'a pas été construite "telle quelle" (c'est immense, improbable et ça chie sur la physique mais ça n'est pas un problème dans une histoire de moins d'une dizaine de pages sans suite)
IP archivée

idd

  • Membre Complet
  • ****
  • Points de coopération: +4/-0
  • Messages: 388
Re : [O-S] - Space Fiction #1
« Réponse #7 le: 03 janvier 2018, 08:21:18 pm »
Lol ca ma pas l'air tres ecolo ton machin, ouais jme suis fait une crampe au cerveau a immaginer ta station. Mais tu vas te regaler pour la dessiner
IP archivée

Serom

  • Modérateur de section
  • Membre Senior
  • *
  • Points de coopération: +78/-0
  • Messages: 551
Re : [O-S] - Space Fiction #1
« Réponse #8 le: 04 janvier 2018, 01:52:49 pm »
Etant donné que ton projet est très court ça aurait été plus intéressant d'attendre de finir tes planches avant de faire un topic, mais maintenant que c'est fait j'attends de voir les planches pour me faire un avis dessus o/ (étant donné que les intentions sont centrées sur l'ambiance pour faire passer ton propos).

Avoka

  • Membre Junior
  • **
  • Points de coopération: +1/-0
  • Messages: 28
  • vroum le caddie
    • WWW
Re : [O-S] - Space Fiction #1
« Réponse #9 le: 04 janvier 2018, 03:57:49 pm »
Eh bien justement en parlant de planches, voici les premiers storyboard ! C'est plus long que ce que j'avais prévu (7 pages au lieu de 5), mais ça n'est pas très grave étant donné que ça reste assez court. Les 3 premières pages sont assez compréhensible je pense, cependant mon dessin part en steak à partir de la page 4 alors je vais expliquer plus particulièrement ce que j'ai dessiné à partir de là.

Vous devez vous inscrire sur le forum pour visualiser le contenu de ce spoiler.


Voilou (normalement les pages sont en tailles réelles dans l'ordre et le bon sens dans la balise spoiler, j'espère que je me suis pas foiré).

Page 1 : La page respecte à la lettre ce que j'avais écrit dans le script au début de ce topic, donc je vais pas m'éterniser dessus. Je pense garder le design de la combinaison d'astronaute du mec qu'on voit en dernière case (ps : le sens de lecture est français, c-à-d de gauche à droite), elle me plait bien.

Page 2 : Ici, le découpage est particulier : la scène ne se lit pas de gauche à droite mais de haut en bas, la page est découpé en 5 bandes (bon là elles sont pas de la même taille mais si je garde ce découpage pour les planches finales elles seront équivalentes), et véhicule ces informations : premièrement, la réception du message par ce qui semble être un centre de commande (on s'en rend compte une fois qu'on a lu toute la page normalement), la tristesse et le désespoir du mec de la deuxième case, puis le fait que tout le monde vienne pour prendre connaissance de l'information (visible sur les 3 dernières bandes, sur lesquels un attroupement de personne grandit au fur et à mesure). J'ai découpé de cette manière cette page parce que honnêtement, je ne voyais pas faire comment autrement, alors dites moi si ce découpage est bon ou bien s'il pue la merde, parce qu j'ai du mal à y voir clair.

Page 3 : La fameuse scène de la baie vitrée. la page débute sur une vue d'ensemble pour montrer qu'on est dans un lieu différent, puis deux cases sur deux personnages (enfin trois) qui pleurent. Le premier est censé être le "commandant" de la station (je lui donnerai un signe distinctif genre des gallons ou quelque choses dans le genre pour qu'on comprenne), sur la deuxième c'est une femme et son enfant, des gens lambda (pour montrer que ça touche tout le monde, aussi bien les hommes que les femmes, les vieux comme les jeunes, les hauts gradés comme les peignes-cul random). Sur le dernier plan, on est censé voir les visages des gens dans la vitre mais je suis vraiment pas sûr à terme de garder ce plan là (mais je sais pas par quoi le remplacer, et ça m'embête de tout décaler).

Page 4 : Il s'agit maintenant de la scène que j'ai rajouté suite à la remarque de Zuda. sur la première case, on voit un citoyen terrien (sur la télé c'est écrit "earth news" puis la chaine est "earthfmtv" pour qu'on comprenne que on est sur terre) qui apprend la que le dernier espoir de trouver de la vie extra-terrestre part en poussière (annoncé par le titre de l'annonce à la télé = "DISTRESS last hope for alien life goes in dust"). Sur la case suivante, il s'agit d'une vue d'ensemble d'un grande place dans une ville futuriste, un rassemblement de personnes (au centre du cercle là, c'est censé être une foule) apprend également l'information sur un écran géant, entre les gratte-ciels y'a des des voitures volantes pour montrer que c'est le turfu (parce que ça ne se voit pas beaucoup ailleurs dans le récit), et on voit la statue de la liberté pour situer plus précisément la scène, et au cas où ça ne serait pas assez flagrant que la scène se déroule sur Terre.
Sur les deux dernières cases, L'astronaute du début se relève puis se retourne (avec un effet de lumière sur son casque sur la dernière case).

Page 5 : La scène tant attendue où l'on voit la station. La scène occupe toute la page, c'est ainsi que je l'imaginais lorsque je l'ai décrite dans le scripte, ceci dit je vais revoir le design de la station qui ne me satisfait pas.

Page 6 : Un bordel monumental, sérieux si vous arrivez à comprendre ce qu'il se passe sans aucune occupation vous méritez une médaille et un kinder bueno. Il s'agit d'un dézoom progressif de la station vue de l'espace, jusqu'à une vue d'ensemble du système où l'on s'aperçoit qu'elle ressemble  à une toile d'araignée.

Page 7 : La station vue dans l'ensemble de la galaxie, qui à cette fois ci une réelle allure de toile d'araignée. J'ai pensé que c'était le design le plus cohérent si des milliards de milliards de stations devaient se lier entre elles pour en former une à envergure galactique, bien que l'idée de base chie sur un paquet de loi de la physique mais osef parce que une toile d'araignée galactique, c'est grave classe quand même. Les "fils" seront très lumineux lorsque ça sera en couleurs, et évidemment ça sera mieux détaillé.
IP archivée

Istudying

  • Membre Senior
  • *****
  • Points de coopération: +325/-26
  • Messages: 593
  • Suffer is life
Re : [O-S] - Space Fiction #1
« Réponse #10 le: 04 janvier 2018, 04:01:42 pm »
Le story board est soigné. Mes encouragements !
IP archivée
...

zuda

  • Membre Héroique
  • *
  • Points de coopération: +152/-8
  • Messages: 1.891
Re : [O-S] - Space Fiction #1
« Réponse #11 le: 04 janvier 2018, 04:27:33 pm »
je veux ma médaille en kinder bueno !!!!!
bon, c pas très compréhensible en sb, mais vu que je savais ce que tu voulais faire, j'ai pu le comprendre après un moment de reflexion.
Pour que le dézoom soit efficace il faudrait que dans la case qui suit, on arrive a voir très rapidement la case précédente dans cette nouvelle case. La je suis pas du tout sur que ce soit le cas (mais vu que je capte pas très bien ce qu'il y a vu que c brouillon, c peut être le cas).

ALors, p1:
ce que j'aime pas, c la transition c2 c3. C pas du tout évident de comprendre (ou alors il faut du temps) que le mec un genou a terre et celui qui tenait le radar. Pour moi ca nécessite de plus découper cette scène, et de voir chuter cette personne. Donc faire la p1 en 2 page plutôt.
Et en c5 c'est qui ? on pourrait penser que c'est n'importe quelle des astraunote, autant le mec par terre, que le mec qui le réconforte en c4 qu'un mec a côté. Et cela, parce que le plan de profil, n'a aucun lien avec la case précédente. Encore une fois, je trouve ca pas asserz découpé, si tu veux réaliser ton intention, c'est à dire d'avoir 2 phase distinct : 1 on les voit le réconforter sans  comprendre qu'ils sont choqué. 2: la derniere case ou on voit les larme, qui fait comprendre ce qu'on venait de voir différement

p2 :
La transition avec la page précédente, n'est pas évidente. On pense que le 0% de vie, c le plan sur le radar de la p1, et c après qu'on se rend compte qu'on est dans un autre endroit, je sais pas si c'est voulu.
pour est ce que tu a mis le message 0%vie de face en c1, et en c2, celui qui le regarde est vu de biais ?
Ensuite pour les 3 dernier bande, je trouve que la 2e de ces 3 bande est trop proche de la 1er, et que la derniere est comparé à la différence de zoom des deux dernier, bien trop éloigné. Faudrait avoir le même changement des zoom entre les 3. D'ailleurs, comme je voyais pas la délimitation des pages, j'ai cru que cette derniere bande, faisait partie de la page suivante

p3:
y a un truc qui me perturbe, c qu'en c1, on voit des perso devant une fenetre
et en c2 c3, on voit deux perso qui regarde vers l'avant, et la fenetre est a leur droite, donc pas vers cette fenetre.
et le commandant, il exprime quoi sur sa case ?

p5
la transition de la c2 a la c3, me semble un peu hard. Peut être joué sur la goutiere, en mettant un espacement plus important entre la deuxième bande et la troisieme, pour qu'on est deux bloc, la bande 1 et 2 d'un coté, et la bande 3 de l'autre

Bon sinon, je confirme que sans la note d'intention, je n'aurai pas compris le message de l'oeuvre, car je n'aurai pas vu  ce que le llien entre ce qui se passe au début, du fait du 0% de vie et donc on croit assister a une fin de la majeur partie de l'humanité, et le fait qu'on découvre à la fin que l'humanité est loin d'être morte, car ca pullule dans la galaxie et donc que c qu'il y a pas de vie extraterrestre, ca donne comme message
« Modifié: 04 janvier 2018, 05:04:42 pm par zuda »
IP archivée

Serom

  • Modérateur de section
  • Membre Senior
  • *
  • Points de coopération: +78/-0
  • Messages: 551
Re : [O-S] - Space Fiction #1
« Réponse #12 le: 06 janvier 2018, 03:40:19 pm »
Faire une bd sans dialogues est pas forcément un exercice facile, je te conseille de recommencer ou d'améliorer ton storyboard le plus possible de sorte à ce que tu veux faire passer sois bien clair. j'avoue ne pas avoir saisi tout ce qui se passait sur certaines pages

alex0884

  • Membre Actif
  • ***
  • Points de coopération: +0/-0
  • Messages: 55
Re : [O-S] - Space Fiction #1
« Réponse #13 le: 08 janvier 2018, 12:11:46 am »
Maintenant que j'y pense...Il y a peu de manga qui ce passe dans l'espace. Sans doute à cause de l'aplat de noir dans le vide spatial. Pas de dialogue? Le découpage des planche me perds un peu...
IP archivée
 

Manga amateur SMF 2.0.8 | SMF © 2011, Simple Machines