Bienvenue, Invité! Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Inscris-toi sur le Forum Manga sans Frontieres !

Publie ta bande dessinee
Participe aux concours et gagne des cadeaux
Accede au tchat de manga sans frontieres
Ouvre gratuitement un blog de manga sur Manga sans Frontieres
Participe aux livestream des membres

Auteur Sujet: Comment qu’on fait un scénario ?  (Lu 3812 fois)

Hayden

  • Modérateur de section
  • Membre Complet
  • *
  • Points de coopération: +10/-2
  • Messages: 186
Comment qu’on fait un scénario ?
« le: 27 avril 2014, 08:48:53 pm »
Comment qu’on fait un scénario ?

Au vu des récentes difficultés de certains, je me suis dit qu’il serait tant de faire un petit article pour aider ceux ayant des difficultés à approcher l’art subtil du scénario (eh oui bande de gens le scénario est un art avec ses règles et dosage on y va pas seulement la tête remplie d’idée. Il faut une véritable rigueur)

Première je dirais que le Scénario est une pratique proche de la cuisine. (Comment qu’ouïs je ? Des détracteurs de cette théorie ? Laissez-moi expliquer) de la cuisine parce que chaque élément doit être parfaitement distillé au bon moment à la bonne température et au bon dosage. Trop insister sur une scène ou pas assez détruira l’harmonie de celle-là. (Comme la cuisine … il y en a deux suive)

Mais alors, comment savoir comment une scène est réussie. En la faisant lire à un public test. Généralement si c’est vos amis, votre famille ils ne pourront ne pas être très critiques. Forcez-les. Et après a vous d’interpréter ces éléments. Ensuite c’est juste une question de pratique.

Mais reprenons depuis le début. Vous avez une idée. En sortant d’une rencontre avec Morphée, en étant assis sur le trône que sais-je. Bref, vous avez eu une idée qui peut résumer le concept de votre œuvre. Par exemple : Une machine qui permet de parler avec les morts. Un vaisseau extraterrestre s’écrase sur terre, Etc …

Ensuite il vous faut un thème. Cela sera le fil conducteur de votre histoire. Ce que vous voulez montrer. Choisis c’est le bien.

Par exemple pour One Piece l’idée était : certains fruits donnent des pouvoirs de ouf. Et le Thème était : La liberté. Pour Bioshock Idée : Ville sous-marine (ou ville dans les cieux). Thème : Utopie pervertie. Etc ….

Bref pour certains d’entrevus cela suffit. Ils s’empresseront de pianoter frénétiquement sur leurs claviers pour montrer cette idée à la face du monde.

Et bien non pas tous de suite.

Passons à l’étape deux, la tempête de cerveau (Ou Brainstorming dans la langue de la perfide Albion).
Là l’étape peut se faire à plusieurs. Il faut que vous propulsiez la plupart des idées qui encombraient votre tête sur le papier. Absolument tout. Tout ce que vous désirez mettre dans votre œuvre. Sans distinction. Fusil laser, Voyage dans le temps, Cacahuète, etc …   

Le but est de désencombrer votre cerveau de toutes les idées qui pourrait le parasiter plus tard. (Combien de fois vous vous dites en plein milieu tiens et si je m’étais cet élément, le problème c’est que cela foire tout après)

Une seule restriction ne pas se restreindre. Même si une idée vous semble pourrie, marquer là quand même. On ne sait jamais.

Laissez reposer à feu doux quelque instant. Allez manger un morceau, dormez. Bref, faites quelque chose.

Une fois ceci revenez vers votre feuille pleine de gribouillis et d’idées idiotes. Le but maintenant et de les travailler un minimum. Chacune d’idées point par point. Comment pourrait-elle s’imbriquer dans cette histoire.

Par exemple : Le voyage entre les dimensions. Le héros voyagera entre les dimensions ? Ou alors, ce sont les autres qui voyageront vers la dimension du héros ?

C’est as ce moment-là qu’il faut faire le tri de tout ce que vous trouvez naze, pas bien. Et même si vous tenez à une idée questionnez-vous grandement. Est-elle nécessaire à l’histoire?

Les personnages dé découlent de là. Puisque certaine de vos idées pourraient es influencer dans leurs personnalités.

Pour crée un personnage je vais vous citer une phrase que j’aime bien : « là ou il y a de la souffrance il y a une histoire… là ou il y a une histoire il y a une volonté…. Et de la volonté nait l’âme. «
En quoi cela va donc vous servir pour crée un personnage ? Et bien, donnez-lui une histoire. Prenez votre héros écrivez tout ce qui lui est arrivé depuis le début de sa vie. Ensuite son caractère découlera naturellement. Il a été maltraité étant enfant, il sera dur et asociale plus grand. Il a perdu quelqu’un, il sera le plaisantin pour dissimuler sa douleur. 

Et pour ceux qui est de la volonté, donnez-leur un objectif à atteindre. Une quête (un voyage du héros à eux) parce qu’il n’y a rien de plus fade qu’un personnage qui est juste là pour dire à quel point le héros est génial.

Par exemple : (purement personnel) dans Code Geass je ne pouvais pas blairer ce personnage, pourtant à un moment on apprend pourquoi il agissait ainsi, ou ils ont fait telle ou telle action. Cela les rend humains et donc très attachants et au final on les déteste plus. 

 Vous devez penser vos personnages non pas comme fonction (Héros, amis du héros …) Mais en tant que personne. (Une fois le personnage crée la fonction viendrait d'elle même Mentor, Ombre etc ...)

Pourquoi le héros fait-il ce qu’il fait ? Pourquoi des personnes le rejoignent-il ? Pourquoi des ennemis barrent sa route ? Autant de questions que vous devez de répondre.

Ensuite il faut imbriquer tout ça dans une construction. Au hasard le voyage du héros par exemple (mais vraiment par un hasard fortuit hein).

Donc c’est là que vous allez mettre tout vos idées. Étape 1 le héros fait ça. Étape 2 : Il y a des voyages dans les dimensions, etc …

Ensuite ce que j’aime bien faire c’est une petite chronologie avec tout ce qu’il se passe dans l’œuvre. Le héros rencontre le mentor. Le héros part à l’aventure. Le héros se fait trahir. Faite ça pour la totalité de l’histoire (et ne réfléchissez pas en arc ou quoi, réfléchissez en terme d’histoire complète)
Cela permet de savoir ou on en est et surtout ou on va.

Une fois ceci fait faite reposez encore quelques jours. Revenez ensuite et relisez-moi tout ça.
La relecture est très, très TRES importante. Il est le pivot de tous travaux sérieux. Une relecture permettra de corriger les fautes (orthographique et de gout déjà) mais aussi de voir si tout est aussi beau que vous l’aviez imaginé. Parce qu’une fois le travail achevez vous vous dites surement. Putain c’est le plus merveilleux de tous les scénarios et une fois devant votre texte le discours change « C’est quoi cette merde !! ». La relecture permet d’uniformiser tout ça. Et généralement lors de cette étape posez-vous encore la même question : cet élément est-il utile à l’histoire ? Vat-il faire progresser l’intrigue ? Si votre réponse est non, virez-le. Même si c’est trop cool et tout, non virez moi ça. Ou alors, trouvez-moi une utilité.

Attention ceci est une méthodologie de travail qui m’est propre. Je vous la donne, vous pouvez vous en inspirer (ou la pomper carrément) mais vous pouvez également aussi avoir la propre. RIEN n’est gravé dans le marbre.
IP archivée
"Si les contes de fées sont plus vrais que vrais, ce n'est pas parce qu'ils disent que les dragons existent, mais parce qu'ils disent que les dragons peuvent être vaincus"
  • Partenaires

  • bot
Re : Comment qu’on fait un scénario ?
« Réponse #1 le: 29 avril 2014, 10:41:26 pm »

Hayden

  • Modérateur de section
  • Membre Complet
  • *
  • Points de coopération: +10/-2
  • Messages: 186
Re : Comment qu’on fait un scénario ?
« Réponse #1 le: 29 avril 2014, 10:41:26 pm »
Suite des conseils.

Cela ce dit quelques fois donc je le redis. Bouffez de la Culture bande de Malandrin. Apprenez de vos aînés, tirez les leçons de ce que vous voyez. Si votre vie se résume à 3 mangas ou 3 films c’est comme si vous voyez le monde avec des œillères. Ouvrez-vous.  Même si des œuvres vous plaisent pas trop faites-vous violence, c’est toujours un enseignement profitable.

Donc je fais faire une petite liste d’œuvre qu’il faut à mon avis connaitre (N’hésiter pas à la complété je n’ai pas point la science infuse).
(Il y a des œuvres dites Cultes, mais aussi quelques petites trouvailles de ma part)

Livre :

Le Seigneur des Anneaux : Un must à avoir pour toute personne voulant se lancer dans la Fantasy.

Conan le barbare  de  Robert E. Howard : Idem.

La Machine à explorer le temps : pareil, mais pour la science-fiction.

Les Annales du Disque Monde.

Le Clan des Otori : Univers japonais.

Dune.

L’odyssée (Même si on vous as sans doute déjà fait bouffé ça au collège ^^)

1984 : BIG BROTHER IS WATHING YOU

Fahrenheit 451 : (d'ailleurs anecdote amusante la plupart des jeux vidéo rendent hommage à ce roman en glissant le code 0451).

L’attrape Cœur.

Des souris et des hommes.

Je suis une légende (non pas moi)

2001 l’odyssée de l’espace.

La Saga du Sorceleur.

Metro 2033



Film :

Orange Mécanique.

Blade Runner.

The Big Lebowsky : Tout ça pour un tapis.

La classe Américain.

La cité de la peur.

Akira

Le Roi Lion

Aladin

Toy Story

Mulan

Fantasia

La-Haut

Reservoir Dog

Fight Club

Pulp Fiction

Le bon la brute et le truand.

Shining

Les Tontons Flingueurs

The Thing

Snatch

Old Boy

Apocalypse Now

Un Jour Sans Fin

Une Histoire Sans Fin

La Jetée

Taxi Driver

L’échelle de Jacob

Qui veut la peau de Roger Rabbit

Colorful

Les Enfants Loups

Tchao Pantin

La Grande Vadrouille

Metropolis

La planète des Singes (Le premier hein, pas celui de Burton)


Série TV :

Braking Bad

Scrubs

Stargate SG1 (Arréte à la saison huit après ce n’est pas bien ^^)

Walking Dead

Game Of Thrones

Docteur Who

Kaamelott

Sherlock

South Park

Batman la série animée.

Red Dwarf


Manga et Anime :

Full Metal Alchemist

Hunter X Hunter

Gunnm

Evangelion

Ghost in the shell

Patlabor

Gundam

Cowboy bebop

20th Century

Suisei no Gargantia

Darren Shan

Berserk

Scott Pilgrim Versus the World.

Tokyo Underground

Burst Angel

La mélancolie d'Haruhi Suzumiya

Angel Beats

Run Day Burst

Genzo le marionnettiste

Samidare

Zetman

JoJo's Bizarre Adventure

Boku no pico



Jeux Vidéo :

Bioshock 1, 2 Et Infinite

The Witcher

Baldur’s Gate

Fallout

Mass Effect

Bastion

Braid

Bully

Deus Ex

The Walking Dead (Telltale)

The Wolf Among Us

To The Moon

Diablo

Shenmue

The Last Of US

Silent Hill

Metal Gear Rising

Shadow of Collosus

Planescape : Tormanent

Journey

Okami

Ico



BD :

V Pour Vendetta

Batman The Dark Knight Returns

Watchmen

Calvin et Hobbes

BlackSad

Thorgal

Largo Winch

XII

Lanfeust de Troy
« Modifié: 29 avril 2014, 11:13:06 pm par Hayden »
IP archivée
"Si les contes de fées sont plus vrais que vrais, ce n'est pas parce qu'ils disent que les dragons existent, mais parce qu'ils disent que les dragons peuvent être vaincus"

Briocheu

  • Membre Senior
  • *****
  • Points de coopération: +23/-2
  • Messages: 595
Re : Comment qu’on fait un scénario ?
« Réponse #2 le: 29 avril 2014, 10:48:33 pm »
Ça manque de littérature enfantine et de Disney tout ça :3
IP archivée

benruu971

  • Membre Complet
  • ****
  • Points de coopération: +42/-0
  • Messages: 165
  • Le manga c'est ma passion
Re : Comment qu’on fait un scénario ?
« Réponse #3 le: 30 avril 2014, 11:32:13 am »
beaucoup de chose reste sans reponse

Velraen

  • VIP
  • Membre Complet
  • *
  • Points de coopération: +13/-5
  • Messages: 165
  • La fin du monde...
Re : Comment qu’on fait un scénario ?
« Réponse #4 le: 30 avril 2014, 03:26:38 pm »
Presque philosophique Ben...

En livre, pour ceux qui veulent faire de la fantasy, je conseillerais Le Cycle des Princes D'Ambre de Zelazny, s'il n'est pas un fondateur, il reste pour moi le meilleur écrivain de fantasy.
(attention, je dis pas que son univers est particulièrement meilleur que celui de Tolkien, juste qu'il est à peu près aussi novateur)
Ensuite, toujours dans la fantasy, y'a A la Croisée des Mondes de Pullman et la trilogie du Livre des Etoiles. Et on ne peut pas parler de ceux-là sans évoquer les trois trilogies de Bottero : La Quête d'Ewilan, Les Mondes d'Ewilan et le Pacte des Marchombres.
En science-fiction, je conseillerais vraiment de lire les Cycles de Tschaï (titre original : Planet of Adventures) de Jack Vance. Et sinon bah n'importe quel nouvelle de Philip K. Dick (l'Homme Variable, Minority Report...).
Le Meilleur des Mondes est pas mal dans le genre SF aussi.
En plus moderne, y'a la série Uglies - Pretties - Specials - Extras de Westerfeld.
Et puis le Clan des Otori c'est génial.
Ah, et Le Jour des Fourmis de Bernard Werber, ainsi que la série Les Thanatonautes - L'Empire des Anges - la trilogie des Dieux. Ne lisez rien d'autre de lui... (rien de plus récent) il dit tellement de bullshit que ça devient contre-productif par la suite.
Après si la vraie philosophie vous intéresse vous pouvez voir du côté de Jacques le Fataliste de Diderot et La Peste et l'Etranger de Camus.


Pour les films j'en aurais quelques autres à rajouter :
- Comment ne pas parler de Kurosawa ? Les 7 Samurai, la Forteresse Cachée (scénario sur lequel est en partie basé Star Wars episode IV) etc.
- Le Dernier Samurai.
- Après la Pluie / Le Garde du Corps / Zatoïchi : Que des p***n de chefs d’œuvre.
- Paris 2054 : Renaissance, autant pour son graphisme que son univers futuriste. C'est un très bon exemple de SF se passant en France. C'est un des meilleurs films que je connaisse.
- Brazil.
- Il était une fois la Révolution.
- Atlantide.

En manga / anime :
- Blame! pour l'ambiance et... tellement d'autres choses... (comme tout ce qu'a fait Nihei : Abara, Biomega, Knights of Sidonia, NOiSE, Digimortal....)
- Ares, Tower of God, The Breaker, Girls of the Wilds, Noblesse, Alive - The Final Evolution de très bon nekketsu-like.
- Dorohedoro pour son univers et ses intrigues entrecroisées... unique.
- GTO
- L'Autre Monde, un très bon anime dystopique.
- Gantz pour le développement de ses personnages.
- Soil, un thriller fantastique.
- Assassination Classroom parce que c'est vraiment pas mal comme gag manga.
- Vagabond / Vinland Saga / Sidooh / Bokko : des chefs d'oeuvre du manga historique.
- Drifters : un manga de fantasy original et particulièrement bien réussi.
- Akumetsu : Prophecy, mais en bien. Si ça vous plaît vous avez Destroy and Revolution après.
- Narutaru et Bokurano (se référer à la présentation que j'en ai fait)
- One-Punch Man... voir le Menu Manga à ce sujet.
- Eden : It's an Endless World ... indescriptible.
- Aiki : Juste un manga énaurme.
- Annarasumanara et Koe no Katachi en sorte de shojo... surtout le deuxième je sais pas vraiment dans quelle catégorie on pourrait le placer.
- Battle Royale : t'as mieux fait d'avoir ça comme référence que Hunger Games x]


Bon... Attaquons-nous à la partie qui manque vraiment de contenu... la BD :
Commençons par les quatres INDISPENSABLES :
MOEBIUS / JEAN GIRAUD : LA référence de la BD de Science Fiction moderne, qui a inspiré et inspire encore des cinéastes, dessinateurs de BD (comme Nihei), des Jeux Vidéos (Warframe par exemple)...
Vous pouvez lire n'importe laquelle de ses BD, de Blueberry à l'Incal en passant par Le Monde d'Edena, ce seront toujours des chefs d'oeuvres.
FRANQUIN : Spirou, Gaston Lagaffe et Idées Noires. C'est juste culte quoi !
BOURGEON :
- Dark Fantasy : Les Compagnons du Crépuscule, si vous avez aimé Berserk, je peux vous assurer que vous serez pas déçus. Il y a de très bonne chances pour que Bourgeon soit une des sources d'inspiration de ce manga.
- Historique : Les Passagers du Vents... c'est un putain de chef d’œuvre tout simplement.
- Science Fiction : Les Cycles de Cyan... la concurrence directe de Moebius dans la BD de science fiction.
LOISEL : La Quête de l'Oiseau du Temps c'est aussi une série culte et tout bonnement géniale à tout point de vue.
Peter Pan est aussi vraiment génial.

Après sinon y'a La Foire aux Immortels de Bilal qui gère vraiment.
Et puis Le Grand Pouvoir du Chninkel est une très bonne BD à ne pas manquer.
Après y'a Les Lumières de l'Amalou qui est une très bonne série.
Sinon les deux séries Aldébaran et Bételgeuse.

En jeux vidéos... j'ajouterais Morrowind car c'est le seul Elder Scrolls avec un univers vraiment bien travaillé... après Oblivion et Skyrim ça passe hein...
Et puis Warframe qui me rappelle à beaucoup de points de vue Moebius et Tsutomu Nihei... le scénario reprend même un peu celui de Digimortal de Nihei je trouve.

Voilà, j'espère que ça t'aideras à compléter un peu ^^"
« Modifié: 13 juin 2015, 05:10:55 pm par Blackstrength »
IP archivée

Hayden

  • Modérateur de section
  • Membre Complet
  • *
  • Points de coopération: +10/-2
  • Messages: 186
Re : Comment qu’on fait un scénario ?
« Réponse #5 le: 02 mai 2014, 05:56:54 pm »
Grand dieu j'ai oublié Mœbius honte sur moi ^^. Sinon pour la quête d'Ewilan j'ai hésité un moment. (Pour tout dire, je n'ai lu que le Pacte des Marchombres)

Sinon j'avais presque oublié une oeuvre indispensable pour tous ceux qui veulent faire des duels d'épée ou des batailles titanesques.

Le Traité des cinq roues de Miyamoto Musashi. Samouraï invaincu qui nous livre un traité sur l'art du duel et de la baston dans les règles.

L'art de la guerre de Sun Tzu. Le premier traité sur la stratégie militaire découvert.

Il est indispensable pour un auteur qui veut s’essayait à ce genre d'exercice de connaitre sur le bout des doigts (Bon peut-être pas non plus hein) la stratégie militaire, les termes et les bases.
Bon il y en a évidement plein d’autres mais ce sont les seuls que j’ai lus.

Citer
beaucoup de chose reste sans reponse

Très certainement je n'en doute point, mais peux-tu éclairer ma lanterne sur les points qui mériteraient une explication plus poussée ?
IP archivée
"Si les contes de fées sont plus vrais que vrais, ce n'est pas parce qu'ils disent que les dragons existent, mais parce qu'ils disent que les dragons peuvent être vaincus"

killinight

  • Membre Complet
  • ****
  • Points de coopération: +3/-4
  • Messages: 190
  • A la recherche des 7 Kintama de cristales
Re : Comment qu’on fait un scénario ?
« Réponse #6 le: 07 février 2015, 11:29:01 pm »
T'es sure pour Boku no Piko comme référence ??

tu te serais pas tromper de liste par hazard =)

Wayu

  • Membre Senior
  • *****
  • Points de coopération: +15/-24
  • Messages: 894
  • Mia la ミア
    • WWW
Re : Comment qu’on fait un scénario ?
« Réponse #7 le: 07 février 2015, 11:46:01 pm »
Ce up juste pour ça xD

Par contre en relisant la liste, quand je vois Angel beats et Haruhi Suzimiya, je me dis outch..
Et il manque Kill la kill et l’attaque des titans :p

Hayden

  • Modérateur de section
  • Membre Complet
  • *
  • Points de coopération: +10/-2
  • Messages: 186
Re : Comment qu’on fait un scénario ?
« Réponse #8 le: 15 février 2015, 03:22:38 pm »
Aujourd’hui la suspension consentie de l'incrédulité.

Bim un ensemble de mots bien compliqué pour expliquer une vérité simple.

Lorsqu’un lecteur ouvre une de vos œuvres, il passe un pacte avec vous. Il fait l’effort de croire à votre histoire tant que vous lui racontez une histoire cohérente avec les règles que vous établissez.

Il ne s’agit pas d’être réaliste, mais cohérent et vraisemblable.
Généralement vous expliquez le fonctionnement des règles d’une mécanique avant que celle-ci se produise. De sorte que le lecteur ne s’exclame : « Putain quoi ? »

Par exemple dans le Seigneur des anneaux, si Bilbon n’avait pas dis à Frodon que la Lame de Dard devenait bleue lorsque les orques étaient proches, comment les spectateurs auraient réagi au moment ou elle se serait mise à fonctionner ?  La suspension aurait été brisée et le spectateur serait sorti du récit. Et un spectateur hors du récit à peu de chance d’y retourner.

Faites également très attention aux règles que vous définissez vous-même. Resté conscient de ces règles afin de ne pas vous piéger vous-même.

Exemple : Vous dites que dans votre monde les chevaux peuvent voler. Très bien, aucun problème. Cependant au moment de s’enfuir le héros utilise un cheval et il ne vole pas (vous faites ça uniquement pour qu’il se fasse capturer). Or le lecteur dira : « Mais Bon Dieu pourquoi il a pas fait ça, ce n’est pas logique ».

Vous l’aurez compris on use de cette technique le plus souvent dans l’acte 1 avant l’élément perturbateur.

Il existe également une règle la « Coolitude ». Plus un objet, monstre, effet ou n’importe et cool moins on se questionnera sur son fonctionnement et sur sa pertinence (ne pas profiter de cette technique pour faire n’importe quoi non plus).

Exemple : Les sabres laser de Star Wars totalement improbable niveau scientifique et pourtant super cool, donc on accepte. Il y a également la magie, si vous l’enveloppez de mystères cela lui donnera un côté cool, donc on acceptera qu’elle fasse des effets de fou furieux. Par contre si vous l’expliquez en détail, les lecteurs pointeront du doigt les incohérences.   

Transition toute trouvée pour les voyages dans le temps. Faire un voyage dans le temps et le meilleur moyen de se plonger dans un marasme d’incohérence en tout genre. Pour éviter cela, définissez précisément les règles du voyage et appliquez-les scrupuleusement. Ainsi, personne ne pourra vous soulever que ce sont incohérences.

Donc, voilà si vous ne voulez pas perdre un lecteur vous ferez bien de ne pas briser ce pacte.
Généralement vous posez ces règles sans le savoir, mais comme pour tout il vaut mieux être au courant pour pouvoir manier cette mécanique avec encore plus de précision.
IP archivée
"Si les contes de fées sont plus vrais que vrais, ce n'est pas parce qu'ils disent que les dragons existent, mais parce qu'ils disent que les dragons peuvent être vaincus"

Benymoh

  • Modérateur de section
  • Membre Senior
  • *
  • Points de coopération: +20/-8
  • Messages: 470
  • Je suis un Canard Viril !
Re : Comment qu’on fait un scénario ?
« Réponse #9 le: 15 février 2015, 09:20:41 pm »
J'aime beaucoup ce genre de brouillons d'articles Hayden car tu recherches des exemples à la portée de tous et certains se reconnaitront surement dans les exemples que tu donnes ( je parle bien évidemment du dernier post ) . En tout cas, merci de prendre du temps; c'est sympa, et ça m'aide bien.
IP archivée
La révolte est aux mains des canards Toxicos ! Drug for Dukes !

Mon projet terminé :

http://msf-fr.com/Forum/projets-bdmanga/%28m-a%29-stickman-!/

Mon projet en cours :

http://msf-fr.com/Forum/projets-bdmanga/(o-s)-monnaie-courante/

killinight

  • Membre Complet
  • ****
  • Points de coopération: +3/-4
  • Messages: 190
  • A la recherche des 7 Kintama de cristales
Re : Comment qu’on fait un scénario ?
« Réponse #10 le: 19 février 2015, 12:11:18 am »
je rejoins l'avis de Benymoh

mais tu n'auras pas un petit exemple avec Boku no pico XD (this is a joke)

Le Décoloré

  • Modérateur
  • Membre Héroique
  • *******
  • Points de coopération: +125/-5
  • Messages: 1.355
  • ᕕ(ʘ ͜つʘ)ᕗ
Re : Comment qu’on fait un scénario ?
« Réponse #11 le: 20 février 2015, 08:06:36 pm »
haaa, le grand pouvoir du chinkel...Je confirme, chef d'oeuvre en puissance.  le trait est efficace, l'univers attachant et l'histoire vraiment bien ficelé.
IP archivée
Le facebook officiel, c'est ici, si vous voulez suivre mon taff :

https://www.facebook.com/Incolore-Manga-180268292454004/

Mon manga, c'est là, go le lire O_O :

https://www.mangadraft.com/manga/2387-dead-leaf

Hayden

  • Modérateur de section
  • Membre Complet
  • *
  • Points de coopération: +10/-2
  • Messages: 186
Re : Comment qu’on fait un scénario ?
« Réponse #12 le: 05 mars 2015, 02:31:41 pm »
Merci les gars, et maintenant on attaque l'humour :

Mais comment qu’on fait de l’humour.

Premièrement, l’humour est en même temps une donnée très personnelle et en même temps universel.

Personnel dans le sens où l'on ne rit pas tous de la même chose et en même temps un peu quand même.

D’entré de jeu vous vous rendez compte que ce n’est pas une donnée facile à exploiter et pourtant.
Je ne vais pas vous faire l’affront de vous expliquer les différents mécanismes de l’humour (déjà parce que vous avez déjà dû l’étudier en Français, mais aussi parce que je ne serais certainement pas assez exhaustif à votre gout).

Encore une fois l’humour est un paradoxe, parce que c’est en même temps simple (une blague de pet marchera toujours) et en même temps compliqué (par exemple un succès : Descendant de Philippides courir 42 kilomètres, bah cela ne va pas faire mourir de rire tout le monde).

Quelle transition fantastique pour aborder la référence! La référence est une chose difficile à manier puisque le lecteur doit avoir le même bagage culturel que vous pour la comprendre. Et aux mieux il ne pourra pas la comprendre et passer rapidement et au pire il se demandera (mais quoi). Donc, il y a deux choses à faire attention, soit l’apporté en dehors du récit principal (en arrière-plan), ainsi le lecteur peut attentif ne sera pas handicapé par la non-compréhension alors qu’un lecteur plus vigilant sera récompensé.

Ou bien la glisser subtilement, parce qu’il n’y a rien de plus horrible qu’une référence cassée là juste pour être cassée.

Et surtout et avant tout la référence ne doit pas être la fin de la blague, elle n’est au pire que le milieu. Puisque la mettre à la fin constitue de la paresse.

Par exemple dans la bande-annonce d’Astérix et le domaine des dieux : Panoramix gueule : « Vous ne passerez pas ». Référence évidente au seigneur des anneaux. Mais là ou Gandalf repousse effectivement le Balrog, Panoramix se fait gentiment éjecté avec un « le barbu tu dégage ».  Là c’est drôle, imaginez qu’il aurait simplement fait « vous ne passerez pas », qu’ils auraient appuyé dessus quelques secondes genre «Regarde-on fait une référence » et ensuite changement de plan. Bah cela aurait été ridicule.

Les personnages qui brisent le 4e mur maintenant. Expression barbare pour désigner un personnage qui sait qu’il est dans une œuvre de fiction et qui le fait savoir le personnage le plus célèbre dans ce genre est Deadpool de Marvel.

Là aussi il est dangereux de recourir à cette technique puisqu’elle fragilise le récit. On te fait sortir du récit pour te ramener à ta condition de lecteur. Mais cela peut marcher si tu ne confères ce pouvoir qu’a une seule personne (Exemple : Deadpool est le seul qui fais ce genre de référence et ses potes ne comprenne rien à ce qu’il raconte). Et également de le faire que par petite touche sporadique.

L’humour doit être l’assaisonnement à l’histoire et pas l’inverse. Si vous mettez trop de sel dans votre plat et bien c’est dégueulasse et indigeste.

Voilà cette petite introduction à l’humour n’as pas eut pour but d’être exhaustif, si vous avez des question ou des points que vous voulez que l’aborde on n’hésite pas.
IP archivée
"Si les contes de fées sont plus vrais que vrais, ce n'est pas parce qu'ils disent que les dragons existent, mais parce qu'ils disent que les dragons peuvent être vaincus"

ellauradonna

  • Membre Actif
  • ***
  • Points de coopération: +0/-0
  • Messages: 82
  • Et on efface, et on recommence...
Re : Comment qu’on fait un scénario ?
« Réponse #13 le: 11 juin 2015, 05:45:45 pm »
J'ai une question par rapport à la rédaction concrète d'un scénario. J'ai lu dans une interview d'un mangaka (bon c'est pas une référence, c'est l'auteure d'un shojo) qu'elle écrivait 5 à 6 pages pour 40 planches dessinées. Est-ce que c'est pareil pour tout le monde? Est-ce qu'il y a une 'norme'? J'ai toujours l'impression d'écrire beaucoup trop de détails et j'ai peur que ça fausse complètement le rythme de mes planches (et d'être trop lente dans mon découpage).

Merci :D
IP archivée
Le chemin est long jusqu'à la réussite, parsemé de manques d'inspirations, perspectives insolubles et critiques acerbes.

Ma foi, que demander de plus?

Hibiscuits

  • Modérateur de section
  • Membre Senior
  • *
  • Points de coopération: +13/-1
  • Messages: 455
Re : Comment qu’on fait un scénario ?
« Réponse #14 le: 13 juin 2015, 12:32:42 pm »
Je pense que chacun a une manière différente de travailler.
Il n'y a pas vraiment de "norme" de ce côté là.

Certains vont justes écrire les scènes principales et passer au storyboard.
d'autres vont aller jusqu'a détailler chaque scènes et dialogues, de l'histoire avant de passer au Storyboard.

Le principale c'est que tu es les grandes lignes de ton histoire d'écrit !

Donc tout dépend de toi, de comment tu te sens le plus à l'aise en faite. :)

IP archivée
 

Manga amateur SMF 2.0.8 | SMF © 2011, Simple Machines