Manga sans Frontières

La Rédaction. => Vos brouillons d'articles. => Discussion démarrée par: Eisska le 06 décembre 2014, 06:59:48 pm

Titre: Les clichés scénaristiques et éléments récurrents
Posté par: Eisska le 06 décembre 2014, 06:59:48 pm
Voilà ça faisait un moment qu'on parlait de créer un sujet sur les clichés scénaristiques et codes à éviter, ou à utiliser intelligemment.
On est tous désireux de créer une histoire originale afin d'apporter notre touche et intéresser le plus de monde possible. On est beaucoup à avoir dédié notre art pour un ou des genres et univers en particulier et souvent on tombe dans la facilité sans se rendre compte.
Donc ici nous allons lister les clichés les plus persistantes, classées par genre ou type de format, etc. (comme vous voulez) afin de vous éclairer sur d'autres pistes à exploiter.
Certaines sont acceptables car elle contribue à l'identité d'un genre comme le coté médiéval et chevaleresque d'une grande partie des œuvres de Fantasy (Médiéval Fantastique), les fusils à plasma dans les Space Opéra. Tandis que d'autres sont hyper chiantes, exemple le héros orphelin paysans élu de la prophétie.
Bref dans l'idéal c'est de mettre les plus chiantes, mais libre à vous de mettre ce que vous voulez en rapport aux clichés.

Je commence avec le domaine qui m'est le plus familier, je vous laisse compléter ou partir sur d'autres genres :

Récits d'aventure/baston, fantasy, médiéval fantastique, épique :

Héros pur et optimiste
- Orphelin.
- Pauvre et insignifiant au début, il vit dans un petit village et est fermier, serveur dans une auberge, palefrenier, barde, écuyer, mineur etc.
- Ne sait pas se battre mais démontre qui en a les capacité.
- Il est en fait l'élu de la prophétie, celui qui doit sauver le monde après avoir entendu l'oracle.
- Après quelques refus et des phases de tête à claque, il finit par accepter sa tâche dignement.
- Il est lié de près au grand méchant.
- Il se fait plein d'amis, son premier ami est un rigolo appelé à mourir plus tard.
- Son rival est plus beau et plus fort que lui au début. Ce rival deviendra son ami.
- Son mentor et un vieux mage décrépit.
- Il tombe amoureux d'une princesse en fuite.
- Il a pour modèle un personnage mûr, sombre, fier et rompu au combat.
- A la fin il devient roi.

Héros torturé
- Il a un passé de merde, et a vu tout ses proches mourir par sa faute ou à cause d'une tragédie venant de l'antagoniste.
- Il était un grand valeureux combattant et est maintenant vagabond.
- Il est près à trucider n'importe qui, mais possède une certaine morale enfouie en fond de lui qui l'empêche d'aller plus loin.
- Il croise un être pur et optimiste qui va le redonner espoir.
- Il reprend du service doucement mais sûrement.
- La plupart de ses futurs compagnons de route sont plus ou moins des ordures sans moral.
- Sa route le ramènera vers son passé.
- Un traite traine avec son groupe.
- Il revivra une tragédie similaire à son passé et sombre dans le chaos.
- A la fin il comprend que le monde c'est de la merde mais se découvre un but.

Héroïne
- Princesse qui préfère la liberté et combattre en première ligne.
- Plus forte et plus intelligente que la plupart des hommes.
- Esthétiquement elle a des pommettes saillantes, est sexy et musclée.
- Véhiculant des valeurs féministes et passera son temps à le faire comprendre aux hommes et aux lecteurs. Qui au final ne représentera qu'une image de la femme active idéale du 21ème siècle qui se fait désirer.
- Son principale défaut ; elle n'est pas féminine et s'en plaindra à un moment ou à un autre.
- Elle tombe amoureuse d'un homme plus modeste mais au grand cœur ou d'un homme beau et calculateur.
- Elle croit en la bonté et est plus ou moins croyante en une déesse le plus souvent.

Héros (autres)
- Le pauvre type déprimé de la vie, dans un monde contemporain, qui se retrouve tout d'un coup projeté dans un univers parallèle fantastique et se redécouvre en tant qu'individu pour accomplir un destinée héroïque

Méchant
- Empire du mal, avec un puissant démon à la tête.
- Race maléfique (orcs, gobelins, humains du Sud et de l'Est)
- Un conseiller royal comploteur
- Le père du héros orphelin
- Un ami qui a mal tourné
- Une terrible sorcière

Univers
- Il y a au moins un Dragon caché quelque part dans le monde.
- Au moins 3 races et ils parlent tous la même langues.
- Les humains causent le plus de problème et ne sont pas soudés mais sont les plus avancés démographiquement et les plus ambitieux, les elfes sont écolos, les nains travailleurs et bagarreurs, les orques sont cons et bagarreurs.
- La religion tient un grand rôle et les mythologies qu'il y a autour existent.
- Il y a un empire qui cherche la merde à tout le monde.
- Comme dans les religions monothéistes le Mal absolu existe, le Bien également et est souvent représenté par une déesse.
- Les magies, pays, portails, outils, et autres, élémentaires.
- Une académie quelconque qui permet d'apprendre à maîtriser des pouvoirs ou des capacités plus ou moins spéciales.

Policier
- Héros se tenant sur une scène de crime, les policiers/gardes, etc.… arrive sur les lieux et accuse le héros.

Bon voilà à peu près ce que j'ai recueilli, je me retrouve pas mal dedans xD.
N'hésitez pas à compléter (je sais qu'il en reste plein) ou de partir sur autre chose, comme les clichés dans les mangas, de la sf, de la romance ou même des mises en scène trop utilisées, etc. Bref tout ce qui peut aider à rendre une histoire originale selon vous ;)
Titre: Re : Les clichés scénaristiques et éléments récurrents
Posté par: Wayu le 06 décembre 2014, 09:20:28 pm
Le souci c'est qu'on a là les schémas de pas mal d'histories.
Le problème en général vient pas du cliché mais le fait qu'il est utilisé sans rien derrière.
Titre: Re : Les clichés scénaristiques et éléments récurrents
Posté par: Briocheu le 06 décembre 2014, 09:36:22 pm
Non, parce quoi qu'il en soit, le cliché c'est de la paresse d'écriture. C'est pas un problème d'exploitation ou chais pas quoi, un cliché, c'est une facilité et ça te fait plus sortir de l'historie qu'autre chose.
Titre: Re : Les clichés scénaristiques et éléments récurrents
Posté par: Wayu le 06 décembre 2014, 09:40:58 pm
schéma =/= cliché.
ça peut être de la paresse, mais par exemple une histoire avec un gamin orphelin est pas forcément à chier, ça peut devenir un bon point également.
Le souci n’es pas le "cliché" mais la façon dont on s'en sert.
Et encore une fois, ce qu'on a là c’est pas vraiment des cliché mais plus des trucs à mettre avec parcimonie.
Titre: Re : Les clichés scénaristiques et éléments récurrents
Posté par: Briocheu le 06 décembre 2014, 09:59:38 pm
Les clichés rendent pas automatiquement un truc à chier. Mais un cliché reste un cliché, peu importe comment tu l'appelles. Et le cliché est un souci, parce que pour peu que tu ais un peu de culture ça te fait chier.

Prends les trucs dark piskologique. Y a des éléments récurrents de ces titres qui à la base sont intéressants, par exemple le héros pas conventionnel. Le truc, c'est que ça fait un moment qu'on se le tape au cinoche et en littérature, et même dans la BD c'est un truc de gros lourd. Résultat, tu sors du truc direct. La paresse d'écriture, c'est l'anti-thèse du sens. Si tu utilises des éléments tout fait dans ton histoire, ils vont rarement appuyer ton propos, étant donné qu'on les utilise pour combler ou "faire le job".

D'ailleurs c'est bien la difficulté avec les clichés, c'est qu'ils sont difficilement définissables, vu que pour certaines personnes , si ce n'est la plupart, ils n'en sont pas.
Titre: Re : Les clichés scénaristiques et éléments récurrents
Posté par: Wayu le 06 décembre 2014, 10:11:30 pm
C'est plus la somme de tout ça qui rend l'histoire lourde.
Une histoire c'est un dosage, donner suffisamment ce que le public connais pour pas le perdre et sauter ce qui ne sert pas l'histoire, et aller suffisamment vers l’inconnu pour renouveler.
Titre: Re : Les clichés scénaristiques et éléments récurrents
Posté par: Akinarri le 06 décembre 2014, 10:12:36 pm
c'est comme les flash back ^^

Même si ils sont bien utilisés, maintenant je peux pas m’empêcher de penser 'merde un putain de flashback' dès que j'en voie un...
Titre: Re : Les clichés scénaristiques et éléments récurrents
Posté par: Wayu le 06 décembre 2014, 10:17:13 pm
je te comprend aki :p
Mais dans pas mal de cas y en a de trop, suffit de voir DB pour comprendre que y en a pas besoin.
A côté t'as les FB à a naruto...
Titre: Re : Les clichés scénaristiques et éléments récurrents
Posté par: Briocheu le 06 décembre 2014, 10:43:18 pm
Ben c'est ça un cliché. Autant dans Il était une fois dans l'Ouest, les FB sont esthétiques et novateurs, autant maintenant, les gens réutilisent ça à tort et à travers.

C'est pas l'élément en question qui est mauvais, mais sa sur-utilisation. Et oui, c'est très subjectif et plutôt pas juste.
Titre: Re : Les clichés scénaristiques et éléments récurrents
Posté par: Kris le 06 décembre 2014, 11:50:43 pm
C'est bien de rappeler les clichés qu'on doit éviter, parce que c'est méga lassant de voir toujours la même chose (et qu'on a tendance à abandonner la lecture aux premières pages quand on les voit), mais je continue de maintenir qu'une histoire à base clichée passe si elle est bien traitée, si les persos sont bien développés, si le message tient la route et est bien montré etc...Vinland saga à la base c'est l'histoire d'un mec qui veut venger son père quoi...Après je sais pas, peut-être que c'est pas considéré comme une référence mais je trouve que ça pose pleins de questions intéressantes...

Bon j'avoue que je retrouve quelqu'un de mes trucs aussi et que c'est pas toujours pertinent comme choix XD, "prends des notes".



Titre: Re : Les clichés scénaristiques et éléments récurrents
Posté par: Eisska le 07 décembre 2014, 12:58:14 am
En tout cas, ça peut être utile de le rappeler, après libre à chacun de les réutiliser comme il l'entend. De plus pas mal d'entre nous étaient partant pour créer un tel article depuis un moment et beaucoup ne supportent pas trop les clichés, comme toi Miatt x) Moi je ne suis pas contre de les réutiliser de temps en temps. Mais je reconnais que trop c'est chiant.
Là c'est vrai, j'ai rédigé un peu comme un schéma narratif, mais je pense que chaque point est un cliché en lui même.
J'ai mis ce qui me passait par la tête sur le moment. Et il m'en reste d'autres, que je mettrais au fur et à mesure comme ; le pauvre type déprimé de la vie, dans un monde contemporain, qui se retrouve tout d'un coup projeter dans un univers parallèle fantastique et se redécouvre en tant qu'individu pour accomplir un destinée héroïque. En soit c'est pas mauvais mais ça reste un cliché qui peuvent nous influencer de mauvaise manière x) Des animés comme Escaflown ou Les 12 Royaumes (un de mes animés préférés), sont très bons dans ce domaine. On peut citer des roman comme Narnia ou La Tapisserie de Fionavar également, et les 12 Royaumes qui était à la base un roman (que j'ai pas encore lu).
Sinon je pense qu'on est tous d'accord pour dire que la qualité d'une histoire dépende surtout du conteur, donc évitons de trop débattre là dessus.  :P

 
Titre: Re : Les clichés scénaristiques et éléments récurrents
Posté par: Hayden le 07 décembre 2014, 02:18:15 pm
Moi le cliché qui me gonfle le plus et qui me fait sortir de l’histoire à chaque fois :
Héros se tenant sur une scène de crime, les policiers/gardes, etc.… arrive sur les lieux et accuse le héros.

Attention aussi de ne pas tomber dans l’effet inverse. De faire une histoire tellement innovante sans cliché qu’elle n’a aucun sens et est complètement pourrie.
Si le cliché est arrivé à ce niveau, c’est qu’il a fait ces preuves et qu’à un moment il a été quelque chose d’innovant et de fort.

Les trois P : Précurseur, Popularisation, Perravisation.
Moi je dis qu’on peut les utiliser à condition de le maquiller et de le détourner de sa fonction première.

Le cliché n’est pas forcément une paresse d’écriture, mais une convention également. On peut se décarcasser des heures pour faire d’un cliché un beau cliché.
Titre: Re : Les clichés scénaristiques et éléments récurrents
Posté par: Kris le 07 décembre 2014, 02:49:56 pm
Sinon, à rajouter dans les clichés catégorie "univers", une académie quelconque qui permet d'apprendre à maîtriser des pouvoirs ou des capacités plus ou moins spéciales XD
Titre: Re : Les clichés scénaristiques et éléments récurrents
Posté par: Vladimir Poutine le 08 décembre 2014, 11:09:36 am
Ne pas confondre cliché et archétype.

Le cliché c'est un raccourci, une image prise à un temps T considérée comme universellement vrai et immuable. Exemple: les jolies filles à gros seins sont bêtes.

Un archétype c'est "une âme", un comportement, une nature de personnage. Et c'est cumulable, modulable au fil de la narration.
Titre: Re : Les clichés scénaristiques et éléments récurrents
Posté par: manga no kage le 08 décembre 2014, 01:52:10 pm
Dans les clichés, tu mets des caractéristiques de genre, par exemple du nekketsu, et effectivement utiliser des "archétype", c'est pas pareil que d'utiliser des clichés ou des grosses ficelles narratives. Les genre comme le nekketsu, l'héroic fantasy, le romain noir, la SF, la tragédie grec, les contes ect... utilise des archétypes que tu dois utiliser sinon tu casses le genre. Après pour les clichés comme l'a dit Vladimir Poutine, ce sont des raccourcis et lorsque tu fais une histoire tu utilises toujours des trucs qui sont cencés aller de soit (des clichés) sinon tu passerai des heurs à faire comprendre ton univers. Les grosses ficelles narratives, c'est lorsque le lecteur comprend trop ce que fait l'auteur, par exemple on sent venir le énième flash back qui explique pourquoi le personnage a déraillé, ect... On a l'impression que l'on a même plus besion de lire tellement tout est attendu et par exemple en lisant Battle Royal, je sent trop que l'auteur racole les lecteurs par tout les moyens. Déjà il faut combattre cette attitude de mendiant chez certains auteur. Sinon par rapport à ce qu'a dit Briocheu : "Autant dans Il était une fois dans l'Ouest, les FB sont esthétiques et novateurs, autant maintenant, les gens réutilisent ça à tort et à travers.", je pense que c'est sourtout dut au faite que certain auteur, parce qu'ils ont kiffés un truc en temps que lecteur, pense que s'il font pareil ils vont eux aussi séduire les lecteurs, du coup ils utilise ça n'importe comment pour faire leur petit racolage. Pour moi il faut surtout faire comprendre que y a une différence entre un vrai auteur de manga et fan de manga qui s'amuse à refaire ce qu'il kiffe.
Titre: Re : Les clichés scénaristiques et éléments récurrents
Posté par: Eisska le 08 décembre 2014, 03:20:47 pm
Au début j'étais parti pour lister toutes les ficelles qu'on retrouve souvent. Je me suis basé sur les histoires que j'ai lu/vu, des jeux, des projets amateur et aussi mes histoires. Mais je me suis rendu compte que j'ai organisé selon les archétypes, c'est pourquoi j'ai mis "héros pur", "héros torturé" etc. Pour que ça ne soit pas trop bordélique. Mais du coup c'est vrai qu'on risque de se mélanger... :/
Si vous avez une meilleurs idée d'organisation, je tout ouïe x)

Mnk
Citer
Pour moi il faut surtout faire comprendre que y a une différence entre un vrai auteur de manga et fan de manga qui s'amuse à refaire ce qu'il kiffe.
Attention tu m'avais déjà dit ça et je m'étais fâché  :P
Plus sérieusement, il ne faut pas voir la chose ainsi. Il y a des tas de raisons qui poussent les gens à écrire une histoire. Tout le monde à le droit d'en écrire, même si on n'est pas pro ou bien qu'on n'est pas "destiné à être mangaka" ça ne nous rendra pas moins crédible en tant qu'auteur d'une histoire. Et surtout tu oublies l'expérience qui s’acquière avec la pratique et le temps. Dans les arts martiaux on parle de 3 étapes dans l'apprentissage et la maitrise, celle où on copie les règles, celle où on cherche à les casser et l'étape où on impose les siennes. Je pense que c'est pareil de partout.
Titre: Re : Les clichés scénaristiques et éléments récurrents
Posté par: Vladimir Poutine le 08 décembre 2014, 04:03:55 pm
Le truc eisska, c'est qu'il y a des règles dans tous les cas. Et dans l'écriture, certains aiment à s'en passer ouvertement dès le départ... parce que c'est justement de l'écriture et blabla...

Je crois que c'est ça qu'il a voulu dire. Il y a le mec qui singe parce que c'est cool et celui qui essaie de vraiment raconter quelque chose. Je ne crois pas que faire le distinguo soit "mal".

Un enfant n'est pas un auteur ou un maître.
Titre: Re : Les clichés scénaristiques et éléments récurrents
Posté par: Abysson le 08 décembre 2014, 04:20:55 pm
Je trouve pas que c'est spécialement une bonne idée de vouloir éviter les clichés à tout prix. Ce serait se limiter pour rien : On peut très bien partir d'une base vue et revue pour l'adapter à sa sauce et produire quelquechose d'original. Sparta parlait du cliché de la femme au gros seins bête comme ses pieds, y'en a une dans GTO, et l'auteur en fait quelque-chose d'original et personnel à terme. A partir d'une base, on peut arriver à une infinité de résultat.
Le problème c'est pas le cliché en lui même, c'est ce que t'en fais.
Titre: Re : Les clichés scénaristiques et éléments récurrents
Posté par: Eisska le 08 décembre 2014, 04:56:34 pm
Sparta, C'est le "vrai mangaka" qui me bloque. Enfin ça dépend dans quel contexte on l'emploi mais je prends par exemple un mangaka pro, maitrisant toute les techniques, qui bosse 19 heure par jour sur un mauvais manga trop influencé par ce qu'il aime. Est ce que ça fait de lui un faux mangaka, en plus d'être mauvais ?
C'est cette valeur de "vrai" qu'on donne aléatoirement selon les critères de l'un ou de l'autre qui me gène profondément. Personnellement je ne sais pas comment je dois prendre cette expression de "vrai mangaka". Est ce par rapport au statut de professionnel ? De la maitrises et l'application des conventions ? Du talent ou de l'expérience ?

Sinon par rapport à l'auteur, je pensais que la signification était celle d'une personne qui à était à l'origine de quelque chose, d'une histoire ici... Donc il faut attendre une certaine crédibilité de la part d'une instance pour être auteur ? :/

Aby, j'ai créé ce topic car beaucoup parlent des clichés comme étant gênantes. Je voulais qu'on en répertoriait un maximum pour nous aider à éviter quelques réflexes ou pour s'en inspirer pourquoi pas.
Titre: Re : Les clichés scénaristiques et éléments récurrents
Posté par: manga no kage le 08 décembre 2014, 05:36:35 pm
Citer
Si vous avez une meilleurs idée d'organisation, je tout ouïe x)

J'y ai réfléchie et voilà ce que je te proposes : divise la liste des "clichés" en trois :

1) Les archétypes et les règles d'un genre - là tu indiques que si l'auteur amateur les utilise, il doit faire attention à ne pas tomber dans la banalité en proposant que du déjà vue et revue dans le genre. Dedans tu peux mettre par exemple ce que t'as mis sous le titre "Héros pur et optimiste" où tu as juste mis les règles du nekketsu à mon avis. -Donc voilà juste faire attention-

2) Les clichés, on peut en utiliser mais si l'univers et les personnages ne sont composé que de cliché alors il manque de profondeur. Les clichés c'est tout ce qui est attendu alors que ça pourrait être autrement, par exemple qu'un gros lourdo est stupide, que l'arme d'un chevalier est une épée, qu'il doit y avoir de la magie dans un monde médiéval, qu'un type laid est méchant, qu'un type classe est super fort... Les clichés sont utile s'il faut faire comprendre rapidement quelque chose, tu vas pas chercher à te casser la tête pour faire un figurant ou un aspect négligeable de l'intrigue. Tu devrai à mon avis présenter les clichés comme étant à éviter (ou à compléter par autre chose que des clichés) pour ce qui est des perso principaux et des point important de l'univers. - Donc aller au delà des clichés pour donner de la profondeur aux point les plus important de l'intrigue -

3) Les grosses ficelle, qui sont des trucs d'intrigues utiliser juste pour plaire. Comme dans ce qui a été citer : "Héros se tenant sur une scène de crime, les policiers/gardes, etc.… arrive sur les lieux et accuse le héros.",  les flash back qui explique pourquoi le personnage a déraillé, ou sinon faire bisquet le lecteur en mettant le grand méchant dans l'ombre; le héro qui n'en peut plus pendant un combat, est près à abandonner et qui se rappelle d'un truc, retrouve sa volonté et dégomme le méchant; la fille autoritaire et sévère qui finalement deviens féminine quand le héros lui dit "je suis un homme, je te protègerai"; le type qui se faisait victimisé à l'école et qui deviens super fort ect... Les grosses ficelles se distinguent car elles ne sont que des point d'intrigues, alors que les archétypes définissent des genres de personnage (héros, type paumés, mage) ou genre d'univers (SF, western) ou des genre narratifs (nekketsu, tragédie, mélodrame), et les clichés sont des idées reçu qui viennent pas forcement des mangas mais aussi de la vie quotidienne, des médias ect... Les grosses ficèles c'est ce qu'il y a de plus lassant et qu'il faut le plus éviter. -Eviter les grosses ficelles-

Voilà j"espère que j'ai été clair ;D

Titre: Re : Les clichés scénaristiques et éléments récurrents
Posté par: Akinarri le 08 décembre 2014, 05:50:30 pm
Cliché : l'arme d'un chevalier est une épée

J'aurais plutôt dit l'inverse ^^ les chevalier se battent a l'épée normalement, (masse ou marteau si on fait les fifous), mais maintenant on se retrouve avec des chevaliers qui se battent au fouet, au boomerang etc... ca devient un peu nawak pour pas grand chose
Titre: Re : Les clichés scénaristiques et éléments récurrents
Posté par: manga no kage le 08 décembre 2014, 06:06:33 pm
Akinarri, justement c'est pour ça que je dis qu'il faut distinguer entre les clichés et les ficelles narratives déjà vu et revue. Que le chevalier se batte avec une épée est un cliché, y a d'autres arme médiévalle, et ce que tu dis : "maintenant on se retrouve avec des chevaliers qui se battent au fouet, au boomerang etc... ca devient un peu nawak pour pas grand chose", c'est la réutilisation abusive d'un même truc narratif , "le chevalier se bat avec une arme non conventionelle". 
Titre: Re : Les clichés scénaristiques et éléments récurrents
Posté par: Akinarri le 08 décembre 2014, 06:32:52 pm
En quoi un chevalier avec une épée c'est un cliché alors ?
C'est comme un militaire avec un flingue, c'est juste normal...
Titre: Re : Les clichés scénaristiques et éléments récurrents
Posté par: Vladimir Poutine le 08 décembre 2014, 06:47:13 pm
Chevalier = Paladin

ça c'est un cliché.
Titre: Re : Les clichés scénaristiques et éléments récurrents
Posté par: manga no kage le 08 décembre 2014, 06:53:05 pm
Pour cliché je reprend la définition de Vladimir : "Le cliché c'est un raccourci, une image prise à un temps T considérée comme universellement vrai et immuable. Exemple: les jolies filles à gros seins sont bêtes." Donc un cliché est ni normal ni anormal c'est une idée reçu que l'on accepte comme allant de soi alors que c'est pas forcement le cas.  "Les clichés c'est tout ce qui est attendu alors que ça pourrait être autrement". Un chevalier on s'attend à ce qu'il se batte avec une épée alors qu'en faite il a peut être un arc ou un lance. Un clichés c'est une idée général qui vient pas forcement des mangas, mais comme je l'ai dit quand tu fais ton scénar tu as tendence à utiliser se genre de truc.
Titre: Re : Les clichés scénaristiques et éléments récurrents
Posté par: Akinarri le 08 décembre 2014, 07:00:34 pm
ouais mais non

un chevalier a l'épée c'est pas un cliché c'est juste normal...
Titre: Re : Les clichés scénaristiques et éléments récurrents
Posté par: Vladimir Poutine le 08 décembre 2014, 07:27:06 pm
ça oui, ya aussi des masses et des fléaux. L'épée est pas la seule arme. L'exemple était pas forcément le plus pertinent.

Restez plutôt sur chevalier= paladin (en tant que cliché j'entends)
Titre: Re : Les clichés scénaristiques et éléments récurrents
Posté par: manga no kage le 09 décembre 2014, 12:27:29 pm
bon ok je laisse tomber l'exemple de l'épée.
Titre: Re : Les clichés scénaristiques et éléments récurrents
Posté par: Eisska le 11 décembre 2014, 12:22:18 pm
Merci manga no kage pour l'exemple ;)

Titre: Re : Les clichés scénaristiques et éléments récurrents
Posté par: JaguarKamo le 12 décembre 2014, 02:32:50 pm
http://msf-fr.com/Forum/vos-brouillons-d'articles/article-collectif-les-cliches-(trop)-recurrents-du-manga-amateur/ (http://msf-fr.com/Forum/vos-brouillons-d'articles/article-collectif-les-cliches-(trop)-recurrents-du-manga-amateur/)*

*tousse*
Titre: Re : Les clichés scénaristiques et éléments récurrents
Posté par: Eisska le 12 décembre 2014, 02:46:44 pm
C'est la faute à la fonction recherche pas efficace xd
J'avais utilisé la recherche avant de créer le mien, mais c'est vrai que j'avais pas pensé à fouiller les tréfonds du forum xD (pour 3 pages en plus... -_-)
Titre: Re : Les clichés scénaristiques et éléments récurrents
Posté par: JaguarKamo le 12 décembre 2014, 02:56:09 pm
Au bûcher!!! >:D

C'est pas grave c'étais juste pour troller de toute manière x)

Tin j'ai l'impression d'être trop con avec ces discussions je me pose jamais là question quand j'écris une histoire, j'essaie de faire en sorte de faire quelque chose d'original quand je peux quoi :O, les clichés me dérange pas plus que ça tant que c'est pas du foutage de gueule ^^
Titre: Re : Les clichés scénaristiques et éléments récurrents
Posté par: Eisska le 29 juin 2015, 07:09:05 pm
En cherchant des trucs sur le scénario je suis tombé sur ce diagramme en rapport aux personnages féminins. Le but étant de nous amener vers un stéréotype ou mieux, vers un personnage "original" et profond, via un système de question. Bullshit ou non, libre à vous... Mais je pense qu'il y a quand même quelque chose à en tirer.


(http://image.noelshack.com/minis/2015/27/1435608459-overthinking-it-female-character-flowchart2.png) (http://www.noelshack.com/2015-27-1435608459-overthinking-it-female-character-flowchart2.png)

source :
http://www.overthinkingit.com/2010/10/11/female-character-flowchart/ (http://www.overthinkingit.com/2010/10/11/female-character-flowchart/)

Nb: Un personnage en trois dimension c'est un personnage réaliste en gros (en deux dimension c'est le stéréotype et en une un figurant). Si je dis des conneries, n'hésitez pas à corriger.

Edit: Merci Admin. Je remets le lien en plus grand.
Titre: Re : Les clichés scénaristiques et éléments récurrents
Posté par: Le Décoloré le 30 juin 2015, 01:01:43 pm
3 dimensions? genre 3 trait distinct de sa personnalité? qui sont mis en bonne relation?

en tout cas ça reste assez intéressant, j'ai pas mal zieuter, ça pousse à nous pousser des questions sur nos propres persos.
Titre: Re : Les clichés scénaristiques et éléments récurrents
Posté par: Benymoh le 30 juin 2015, 02:05:57 pm
3 dimensions c'est une image, ca veut juste dire un personnage bien devellopé, réaliste.
Titre: Re : Les clichés scénaristiques et éléments récurrents
Posté par: Myos le 30 juin 2015, 02:51:03 pm
Il y a un schéma similaire pour les perso masculin? ou les méchants?
Titre: Re : Les clichés scénaristiques et éléments récurrents
Posté par: Eisska le 30 juin 2015, 03:29:59 pm
Myos, non.
Inco, j'ai cherché un peu et je pense que les 3 dimensions sont l'image, la sociologie et la psychologie. Là où les réactions des stéréotype sont facile à prévoir, pour les personnages réaliste il peut être beaucoup moins évident. Car comme une vraie personne, il travail son image (se conçoit un masque), possède des besoins inavoués, et dès que le masque tombe il surprend en général (à vous de voir de quelle manière). Pour une histoire on peut commencer avec un personnage cliché et au moment d'une forte intensité dramatique on le montre sous un nouvel angle. Un peu comme dans la réalité, les gens qu'on voit nous paraissent comme des stéréotype avant de les connaitre vraiment, et finissent par nous surprendre surtout au moment de la rupture avec le masque.
Titre: Re : Les clichés scénaristiques et éléments récurrents
Posté par: Le Décoloré le 03 juillet 2015, 08:44:41 am
hum...je vois.

explication très intéressante, je vais étudier ce concept
Titre: Re : Les clichés scénaristiques et éléments récurrents
Posté par: Myos le 03 juillet 2015, 09:36:20 am
Je suis d'accord avec Inco je trouve l'explication très intéressante.
Dommage qu'il est pas d'autres diagrammes.
Titre: Re : Les clichés scénaristiques et éléments récurrents
Posté par: Istudying le 03 juillet 2015, 02:57:12 pm
Pour le cliché sur les policiers, vous avez oublié les donuts, leur poids, et une vie familial de merde (soit parce que sa femme n'est pas un exemple de Sex appeal, soit parce que la propre fille du policier est en faite une super héroïne qui agit juste sous son nez en risquant sa vie en mode Kamikaze contre des psychopathe clown en puissance)
Titre: Re : Les clichés scénaristiques et éléments récurrents
Posté par: Benymoh le 03 juillet 2015, 07:45:45 pm
Monty > On retrouve tous ses clichés chez le Chef Wiggum dans les simpson, sauf que lui son fils est un atardé mental x)