Articles

Artistes en herbe ou simple lecteur, vous trouverez ici de quoi piquer votre curiosité.

Les trames: techniques d’application sous Photoshop

3

Nous abordons à nouveau le sujet des trames pour vous donner aujourd’hui quelques méthodes afin de parvenir à les installer et les appliquer simplement, sur Photoshop. Nous allons donc d’abord aborder l’installation et deux méthodes différentes pour les appliquer,ainsi que quelques effets pratiques à leur ajouter. Vous pouvez découvrir ci-dessous une vidéo qui fait office d’exemple de tramage d’une planche, mais qui n’explique pas précisément l’utilisation des trames; consultez le reste de cet article pour en apprendre plus sur celle-ci !

 

 

(suite…)

Les Aventuriers du Manga Perdu #2

2

Chronique de découverte mensuelle pour adorateurs d’oeuvres discrètes et/ou « underground ». Chineurs, fouineurs de magasins d’occasion cette rubrique est pour vous !  Hélas je ne peux pas vous parler de la ré-édition de Wingman comme promis, la sortie du tome a été repoussée au 25 avril 2012 ! Du coup, Arrest et Nadesico seront à l’honneur ce mois ci !

(suite…)

La Mise En Page – Tutorial

7


Avant tout, la mise en page c’est quoi concrètement ?

La mise en page, de manière générale et surtout dans le monde de l’édition  de vos journaux ou tabloïds favoris, c’est l’organisation visuelle d’une page. La façon d’agencer avec harmonie textes et images afin de garantir une lecture agréable d’un article et une présentation esthétique.

(suite…)

Interview Jacques Louis – Le chômeur et sa belle

2

Interview de Jacques Louis – Auteur de «Le chômeur et sa belle»


Salut à tous ! Nous accueillons aujourd’hui Jacques Louis, un auteur de 27 ans, dont le premier album, «Le chômeur et sa belle», vient de sortir en librairie, chez Dupuis. Rendez vous sur son blog pour lire quelques planches !

Une interview conduite par Dragonfly

– Pour commencer, pourrais-tu nous expliquer ton parcours dans le dessin et la BD ?

J’ai commencé à dessiner et à raconter des histoires très jeune, et j’ai longtemps suivi des cours du soir de dessin, où je mettais au point des projets de science-fiction, et des histoires dans un style plus ou moins réaliste. A vingt ans, j’ai cherché à me lancer à plein temps dans ce projet, à côté de ça, j’étais chômeur et entretenu par ma copine. Après quelques essais infructueux, j’ai arrêté la SF et me suis lancé dans l’humour via un blog, «Roudoudou et Petite Bouclée» des personnages basés sur ma copine et moi. Le projet a plu à Benoît Fripiat éditeur chez Dupuis, et a été signé en 2009. En 2010 j’ai été pré-publié dans Spirou, en 2011 le projet a été proposé sur MyMajorCompany BD, et en 2012 enfin, le voilà en librairie. Du blog à la publication, le projet aura du mûrir pendant 5 ans environ.

Ça fait beaucoup de temps ça ! Cela montre qu’une idée ne doit pas être mise en forme du jour au lendemain, et qu’il faut bien prendre le temps de la perfectionner.

(suite…)

Techniques narratives pour en finir avec le FlashBack

2

POUR EN FINIR AVEC LES FLASHBACK

Par Yagi et Akioh

Notre but avec cet article n’est évidemment pas de décourager toute tentative future d’utiliser des flash back dans votre narration, mais de rappeler qu’il existe de nombreuses autres façons de développer ses personnages que par des retours en arrière. On constate qu’ils ont tendance à être utilisés beaucoup trop souvent dans la sphère amateur et de manière grossière (on peut avoir un personnage profond sans qu’il ai assisté obligatoirement au meurtre de ses parents étant enfant !), les autres techniques étant largement délaissées (gestuelles, couleur, typographie, effet d’annonces, principe de réputation, tics de langage, personnages secondaires…). Nous proposons dans cet article quelques pistes à explorer en la matière.

Évoquer le passé des personnages par les dialogues.

Le moyen le plus évident est de caser des informations sur les personnages dans le cadre d’une de leur conversation. La difficulté est d’intégrer cela de façon fluide, sans que cela soit trop flagrant ou insistant. Évoquer le passé sous forme d’anecdote permet de faire travailler davantage l’imagination du lecteur.

Dans La Corde d’Alfred Hitchcock, la relation entre les personnages de Philip et Brandon est à peu près clarifiée en une seule phrase (ils sont camarades depuis le lycée et Brandon domine psychologiquement Philip). Le film se déroulant en temps réel, il eut été impensable d’ajouter un flash-back dans cette scène, sans parler du rythme qui en aurait pris un coup.
film hitchcock la corde structure narrative
(suite…)

Haut de page