Bienvenue, Invité! Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Inscris-toi sur le Forum Manga sans Frontieres !

Publie ta bande dessinee
Participe aux concours et gagne des cadeaux
Accede au tchat de manga sans frontieres
Ouvre gratuitement un blog de manga sur Manga sans Frontieres
Participe aux livestream des membres

Auteur Sujet: Le Voyage du Héros, ou la base des histoires  (Lu 22147 fois)

Velraen

  • VIP
  • Membre Complet
  • *
  • Points de coopération: +13/-5
  • Messages: 167
  • La fin du monde...
Re : Le Voyage du Héros
« Réponse #75 le: 31 août 2014, 02:50:15 am »
Non, on lui a juste expliqué plus clairement la situation donc il a adapté sa décision en conséquence : si Tadohomi lui avait directement expliqué tout, il aurait tout de suite accepté.
IP archivée

lilyblue

  • Membre Complet
  • ****
  • Points de coopération: +0/-0
  • Messages: 200
  • ~un reveur ne meurt jamais~
Re : Le Voyage du Héros
« Réponse #76 le: 31 août 2014, 09:26:04 am »
Aye. Sparna, il y a juste un gouffre de la communication qui ne pourra pas être comble. C'est pas grave hein, mais ça rend la discussion ardue, c'est tout xD Voir, euh, impossible. Genre, extremement peniblement impossiblement chiante. Euh, je crois pas qu'on puisse dire qu'il s'agit d'une discussion. Blacku Holu~!
 Donc bon, et ben, je vais juste arrêter d'essayer hein. Je laisse ça juste pour appuyer Black.

Pour la dernière fois, JE CONNAIS. Simplement, ça marche pas tout le temps parfaitement. C'est trop simpliste et inexact. Et si t'essayes de faire rentrer des trames complexes dedans, tu les charcutes, c'est tout. Ou alors t'es oblige de refaire 50 fois la même opération, parce que le mec a le bon gout de passer a travers 50 voyages héroïques, ou il y a 50 persos voyageurs. Et ainsi de suite, c'est beaucoup trop incomplet, plein de trous, relou, alors qu'il pourrait n'y avoir qu'une méthode...
Du coup, ben je suis a 100 per cent d'accord avec Black, et j'ai eu des résultats similaires a l'analyse. Voir bien pires. C'est fou quand on prend le temps de le faire de voir a quel point ça marche sur des histoires unilinéaires, et pas sur les autres. C'est une véritable boucherie, essayez sur des livres style grosse série ou des tout petits one shot comme the emperor's soul, et vous allez pleurer. Guaranteed. A moins que de massacrer des bijoux scénaristiques a coup de voyage du héros pioche passe partout et passe nulle part ne vous fasse rien. En tout cas, ça me dégoûte. Encore, ça les épouserait de loin....mais la, ça les rend juste difforme. Ce n'est donc pas la seule méthode, et une méthode vraiment mineure a mon avis. Et penser que toutes les histoires se basent la dessus est a mon avis une erreur encore plus grosse. Ce n'est pas un critère pour juger une histoire et son scenario, et ce n'est qu'un des nombreux procédés pour essayer d’améliorer son scenario quand on a pas assez de temps ou quand on a juste la flemme de rendre ça plus complexe.
Point. Ce sera mon dernier mot Jean Pierre, parce que les trolls, ça va bien 5 secondes. Je n'ai rien d'autre a ajouter, tout ça, je l'ai déjà dit.
IP archivée
Only two things are infinite, the universe and human stupidity, and I'm not sure about the former.
« La fin justifie les moyens ? Cela est possible. Mais qui justifie la fin ? À cette question, que la pensée historique laisse pendante, la révolte répond : les moyens »

Sparta

  • Invité
Re : Le Voyage du Héros
« Réponse #77 le: 31 août 2014, 12:17:36 pm »
ça fonctionne sur breaking bad, game of thrones, toutes les séries chorales que tu veux. C'est une structure attachée au personnage.

M'enfin ainsi soit-il de cette méthode "mineure" et erronée. En attendant on vous a pas vu proposer grand chose d'autre en fait.
IP archivée

Velraen

  • VIP
  • Membre Complet
  • *
  • Points de coopération: +13/-5
  • Messages: 167
  • La fin du monde...
Re : Le Voyage du Héros
« Réponse #78 le: 31 août 2014, 03:32:19 pm »

Ce n'est pas une méthode mineure étant donnée qu'elle marche dans une majorité de cas et elle n'est pas erronée, juste pas universelle.

On a rien proposé parce que c'est pas le sujet, on a juste discuté des avantages et inconvénients de cette méthode.
IP archivée

Sparta

  • Invité
Re : Le Voyage du Héros
« Réponse #79 le: 01 septembre 2014, 05:02:53 am »
Abara - http://www.mangareader.net/1200-41940-1/abara/chapter-1.html

1 – Le héros dans ce monde ordinaire :  Kudô Denji Jeune orphelin / rescapé de l'infection des White Gauna.

2 – L’appel de l’aventure : Devenir un Agent de Kegen Hall et se battre contre les White Gauna.

3 – Le refus de l’appel : Après être transformé en Gauna noir (arme contre les White Gauna) contre son gré et s'être fait trahir par la fille qu'il aime Todohomi (elle était au courant), il s'enfui et disparait après avoir massacré des humains normaux de rage.

4 – L’acceptation de l’appel : Plusieurs mois/années après, il est retrouvé  par Todohomi qui lui demande de l'aide pour sauver l'humanité. Il accepte pour sauver la fille qu'il aime aujourd'hui Shige.

5 – Le passage du seuil : Kudô se transforme complètement en Gauna Noir.

6 - L’épreuve : Enrailler la "première" propagation de petits White Gauna pour éviter une prolifération.

7 – L’épreuve ultime : Un White Gauna Géant menace de détruire le dernier sanctuaire humain sain.

8 – La mort : Kudô se bat contre un White Gauna "artificiel" et est pratiquement détruit il finit enfermé dans du béton ne peut plus se battre et protéger les gens qui lui sont chers.

9 – Le héros s’empare de l’élixir : Sauvé par Todohomi qui n'a cessé de l'aimer malgré tout, il récupère sa liberté et ses pouvoirs et part combattre le White Gauna géant

10 – Le chemin du retour : Todohomi et un agent de police (forces de répression) sont menés à l'intérieur du dernier sanctuaire humain qui est en fait un vaisseau type arche de noé pour préserver l'humanité saine.

11 – Renaissance : Le monde est détruit mais l'humanité peut reprendre ailleurs dans le sanctuaire humain alors que les Gaunas Noir et les White Gaunas continuent leur combat cyclique éternel dans l'espace.

12 – Le retour : NA - Les White Gauna reviendront forcément contaminer l'humanité un jour (retour au monde "ordinaire" du début)

ça c'est une analyse...

Le héros à bien changé, il a été utilisé, transformé en mutant et refusait de l'accepter et d'utiliser ses pouvoirs. Il est dit qu'un Gauna noir bute/mange aussi des humains normaux. A la fin il choisit clairement d'accepter ce qu'il est devenu et de se battre malgré tout.

On pourrait même pousser un peu pour appliquer ce schéma a Todohomi =D Elle est toute aussi importante.
« Modifié: 01 septembre 2014, 05:12:24 am par Vladimir Spoutine »
IP archivée

Velraen

  • VIP
  • Membre Complet
  • *
  • Points de coopération: +13/-5
  • Messages: 167
  • La fin du monde...
Re : Le Voyage du Héros
« Réponse #80 le: 01 septembre 2014, 09:20:58 am »
C'est simplement qu'on a pas fait la même analyse.
J'ai analysé la manière avec laquelle l'histoire du manga est racontée.
Tu as analysé le parcours du personnage principal de l'histoire (d'ailleurs "la mort" intervient bien avant "l'épreuve ultime" ; c'est pas le parcours du héros que tu dois adapter au modèle dans ton analyse, mais l'inverse)

Donc oui on retrouve le Voyage du héros (un peu modifié) dans Abara, mais ce n'est pas selon ce modèle que l'histoire est racontée, c'est "juste" le background du héros (que j'avais mal analysé pour le coup... mais encore une fois ce n'est pas ce que je cherchais à faire).
Dans ce manga ce n'est pas le fait de voir le héros changer qui pousse le lecteur à lire, c'est la curiosité, l'envie de comprendre cet univers et les personnage par les yeux de ces derniers. C'est pour ça qu'on a un flashback vers la fin au lieu de l'avoir en prologue.
Le personnage a bien évolué dans son parcours, c'est normal, mais dans le cours de l'histoire, à peine, il a juste fait un choix tout au début de l'histoire... c'est sûrement pas ce choix qui pousse le lecteur à continuer sa lecture vu qu'il ne sait pas encore ce qu'il implique.

Bon, maintenant est-ce que le voyage s'applique toujours au parcours des personnages... à voir j'ai pas encore assez étudié la question personnellement..

Merci d'avoir pris le temps d'analyser mon exemple ^^
« Modifié: 01 septembre 2014, 12:18:53 pm par Blackstrength »
IP archivée

Sparta

  • Invité
Re : Le Voyage du Héros
« Réponse #81 le: 01 septembre 2014, 01:19:13 pm »
Ce que tu viens de dire prouve à quel point t'as pas pigé en fait... On se tue tous à vous dire qu'il faut pas se laisser mystifier par la forme et tout ce que tu trouves à me dire c'est que t'as analysé la façon dont c'était raconté =/. Tu as "analysé"  le tissage de scène pas la structure qui est en dessous.

On vous parle de structure depuis le début. On a jamais dit que dans le truc final ça devait être plan plan sur l'ordre du schéma...

Regarde Memento, c'est la même chose mais raconté à reculons. Pourtant la structure de base est la même.

Structure =/= Narration
IP archivée

Velraen

  • VIP
  • Membre Complet
  • *
  • Points de coopération: +13/-5
  • Messages: 167
  • La fin du monde...
Re : Le Voyage du Héros
« Réponse #82 le: 02 septembre 2014, 03:38:39 am »
Bon déjà c'est un peu plus clair là, ça s'applique seulement à la structure du parcours du personnage... je me rappelle plus qui a dit que c'était une méthode pour raconter l'histoire, mais il nous a fait débattre dans le vide apparemment :/

En tout cas, ce que je voulais en postant ici, c'est qu'on arrête, dans les commentaires, de lancer des "c'est comme ça que tu dois construire ton histoire..." suivit du Voyage du Héros. C'est mal utiliser la théorie : comme tu viens de l'expliquer, ce n'est pas là pour donner un modèle de narration, mais une structure pour le parcours du personnage principal.
C'est aussi absurde et réducteur que de dire que bien dessiner implique de respecter les proportions théoriques à la lettre.
IP archivée

Sparta

  • Invité
Re : Re : Le Voyage du Héros
« Réponse #83 le: 02 septembre 2014, 04:19:48 am »
Bon déjà c'est un peu plus clair là, ça s'applique seulement à la structure du parcours du personnage... je me rappelle plus qui a dit que c'était une méthode pour raconter l'histoire, mais il nous a fait débattre dans le vide apparemment :/

En tout cas, ce que je voulais en postant ici, c'est qu'on arrête, dans les commentaires, de lancer des "c'est comme ça que tu dois construire ton histoire..." suivit du Voyage du Héros. C'est mal utiliser la théorie : comme tu viens de l'expliquer, ce n'est pas là pour donner un modèle de narration, mais une structure pour le parcours du personnage principal.
C'est aussi absurde et réducteur que de dire que bien dessiner implique de respecter les proportions théoriques à la lettre.

Je pensais pourtant que mon article sur l'écriture d'une histoire était clair à ce sujet. Il s'agit surtout de savoir quoi utiliser et comment. Après le sens dans lequel tu le mets, quand tu donnes les révélations, comment tu les donnes etc... c'est l'intrigue, la narration. C'est les muscles si tu veux.

Mais c'est important de comprendre comment est composé le squelette d'une histoire. Pour savoir quoi faire et pas utiliser des faux effets ou des choses qui n'ont ni queue ni tête.

comme les personnages qui n'évoluent pas, ça n'existe pas. Soit il réussi, soit il échoue. S'il ne change pas, soit c'est pas fini soit c'est très mal écrit. Parce que ce que tu auras raconté n'auras aucune incidence sur rien, encore moins le lecteur.

C'est pour ça que je me tue à vous répéter qu'il faut pas prendre le voyage du héros de façon littérale. C'est une image suffisamment précise mais universelle (en tout temps, en tout lieu) qui décrit l'action humaine.

Et vos personnages c'est quoi ? Des "humains", parce que que ce soit un humain, un meuble, un monstre ou quoi que ce soit d'autre, vous les caractérisez, vous les rendez humain.

Et c'est ça qui touche le lecteur, quand il voit l'action humaine, il peut la comprendre c'est à dire s'identifier. Et le voyage du héros c'est quoi ? la description de l'action humaine.
IP archivée

Akinarri

  • Modérateur
  • Membre Dieu
  • *******
  • Points de coopération: +14/-2
  • Messages: 2.239
    • WWW
Re : Re : Re : Le Voyage du Héros
« Réponse #84 le: 02 septembre 2014, 01:15:39 pm »
comme les personnages qui n'évoluent pas, ça n'existe pas. Soit il réussi, soit il échoue. S'il ne change pas, soit c'est pas fini soit c'est très mal écrit. Parce que ce que tu auras raconté n'auras aucune incidence sur rien, encore moins le lecteur.

Twilight par exemple. La fille a toujours la même mentalité de conne qu'au début et elle obtient tout ce qu'elle veut sans avoir a changer.

Un bon exemple de truc mal écrit !
IP archivée
Vous devez vous inscrire sur le forum pour visualiser le contenu de ce spoiler.
Vous devez vous inscrire sur le forum pour visualiser le contenu de ce spoiler.

superval

  • Invité
Le monomythe, ou la base de la plupart des histoires d'aujourd'hui
« Réponse #85 le: 22 avril 2015, 06:45:06 pm »
Qu'est-ce que le monomythe ?

La première apparition du monomythe remonte à Gilgamesh.
Le monomythe est un terme inventé par Joseph Campbell du début du 20ème siècle qui est parvenu par la déduction à découvrir que tous les mythes de l'humanité viennent en réalité de la même histoire, le monomythe. Il a parlé de ce monomythe dans un livre, l'Histoire aux Mille Visages, qui était le livre de chevet de George Lucas. Il a calqué l'histoire de Star Wars sur l'histoire qu'on peut trouver dans le monomythe et a obtenu le succès qu'on lui connaît. Depuis, tous les films hollywoodiens sont calqués sur le monomythe, afin d'avoir du succès facilement car le monomythe étant une histoire universelle, une histoire calqué sur lui plaira à tout le, monde, peu importe s'il s'agit toujours de la même histoire. Ce monomythe sert aussi de modèle à de nombreux scénaristes, notamment de mangas et de BD, ces médias s'inspirant beaucoup du cinéma.

Que se passe-t-il dans une histoire monomythique ?

Une histoire axée sur un schéma monomythique commence avec un personnage ordinaire qui se demande où aller. Il est repéré par un guide qui découvre chez lui un talent particulier et qui l'incite à partir à l'aventure mais celui-ci refuse puis hésite, mais, poussé par un élément perturbateur, accepte cet appel. Il surmonte sans grandes difficultés de nombreux périls, se fait des amis, un amour, puis rencontre le méchant et le bat, mais il ne s'agit que d'une fausse victoire car ensuite ce dernier revient en force. Représentant sa plus grande peur, il tue presque le héros. La situation devient désespérée pour le personnage principal, ses compagnons l'abandonnent, mais il se sacrifie pour les sauver, puis il découvre quelque chose au bord de la mort qui lui permet de vaincre le méchant. Ensuite, il revient dans son monde et utilise ce qu'il a découvert lors du combat final pour changer à tout jamais son monde.

Bien sûr, il ne s'agit que du monomythe selon Joseph Campbell. Il est en effet modifié dans beaucoup d'histoires. Cependant, se servir d'une version modifiée du monomythe comme socle est un bon moyen de faire une histoire plaisante, à condition de bien développer son histoire et d'avoir des bonnes idées, ainsi que de bien introduire les changements et les éléments perturbateurs.

J'espère que ça vous servira pour le scénario.

IP archivée

z3ir4m

  • Modérateur
  • Membre Senior
  • *******
  • Points de coopération: +2018/-1
  • Messages: 944
  • Avatar from Beny
IP archivée
Playing Touhou is like standing in the rain without getting wet...

Galerie

Vous devez vous inscrire sur le forum pour visualiser le contenu de ce spoiler.
 

Manga amateur SMF 2.0.13 | SMF © 2011, Simple Machines